Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

François Amoretti nous avait laissé en juin 2012 sur un parfait cliffhanger dans le premier tome de Burlesque Girrrl. Une tragique disparition du chanteur du groupe de rockabilly au nom improbable et presque imprononçable : Grrrl. Paru ce 29 août 2013, toujours chez Ankama édition, le deuxième tome offre le clap de fin d'une histoire complètement et délicieusement burlesque ! Let's rock baby !!

Violette, l'héroïne de l'histoire, jeune pin-up adorablement pulpeuse et magnifiquement tatouée (il est possible d'inverser les adverbes dans ma phrase !), est encore sous le choc après la mort tragique de Peter. Aidé par ses deux amis et membre du groupe Grrrl, ils se doivent de prendre une décision pour poursuivre l'aventure musicale. Mais Violette décide de s'isoler jusqu'à s'enfermer chez elle. Et rien n'y fera, pas même une des ses meilleures amies venue la réconforter. C'est un rêve presque mystique et surtout magique qui va la réveiller et la secouer favorablement en lui donnant une révélation. Une nouvelle Violette vient de naître. Fort de cette énergie, le groupe reprend ses gammes et très vite le succès tape à leur porte par de belles rencontres. Mais la célébrité n'est pas sans conséquence, elle attise souvent les mauvaises intentions... et aussi les meilleures ! Violette est une fille, que dis-je, une femme pas comme les autres, surprenante à plus d'un titre, un diamant !!

 

 

Le scénario de François Amoretti sur ce tome 2 est totalement dans le même esprit que le premier. Le meilleur résumé reste encore la quatrième de couverture :

« Une pin-up, son rock'n roll et sa bagnole. » 

La sensibilité est à fleur de peau dans cet ouvrage. Les premières pages sont autour du deuil du chanteur, et c'est sur un fond noir que sont réalisées les planches. Puis le travail de la couleur par l'artiste Nephyla est juste dans le ton, ou musicalement parlant, à l'écoute du trait de François Amoretti ! A noter qu'il est possible, entre autre, de trouver en coulisse (fin d'ouvrage) un dessin de Violette par Nephyla herself !!

Vous l'avez compris, nous sommes dans un univers assez unique qui rend hommage à la fois à ce style musical, le rockabilly (mot-valise entre rock et hillbilly) des années 50. Et qui rend une sorte de témoignage aux combats féministes. Car pour le coup, ce ne sont pas ses attributs de notre chère Violette qui vont faire la différence mais bien son talent ! Et j'oublie de vous parler bagnole, hot rod for ever !!!...

Voilà donc la force du récit de François Amoretti, ce sont ces rebondissements et ces coups du destin pour la plantureuse jeune femme. Son trait sensible, beau et délicieux se mêle avec perfection à cette histoire ne l'oublions pas, burlesque ! Fait de clin d'oeil à ses amis, à sa musique, à sa région, c'est bel et bien une histoire culturelle, attirante et très agrrréable à lire.

 

Je conseille de relire le tome 1 avant de poursuivre sur ce second volume. Des indices étaient placés dans la première partie...

Les pleines pages ou double pages sont presque toujours autant envoutante, à vous couper littéralement le souffle.

Par contre, je suis resté un peu surpris sur la scène avec le " bowie knife ", un peu trop violente ou déplacée, limite décalée à mon goût, même si j'ai trouvé l'idée des figures 1 à 5, assez innovante...

Et, comment terminer sans parler de cettte petite étiquette rouge posée sur la couverture, un badge, ou mieux un pin's attestant du prix Bulles&Zik 2013. Il n'est autre que le résultat d'un vote public motivé et acharné !!! HELLYEAH !!

Enfin, et c'est à confirmer, mais j'ai lu que l'auteur via son éditeur, devrait faire un one-shot pour une édition en noir et blanc qui regroupera les deux tomes... A suivre !

Violette sera toujours là pour nous ^^

-

Ankama éditions, août 2013, ISBN: 978-2-359-10387-8, 63 pages, 12,90 €

Je partage cette lecture commune du tome 2 de Burlesque Girrrl avec ma complice Natiora !


Ma participation avec les participants,

chez Mango pour la Logo BD Mango bleu.

 

Bonne lecture, OliV'


©Ankama Éditions • 2013 • Amoretti - Couverture

©Ankama Éditions • 2013 • Amoretti - Couverture

©Ankama Éditions • 2013 • Amoretti

©Ankama Éditions • 2013 • Amoretti

©Ankama Éditions • 2013 • Amoretti

©Ankama Éditions • 2013 • Amoretti

Tag(s) : #BD du Mercredi, #Lecture Commune, #François Amoretti, #Ankama éditions

Partager cet article

Repost 0