Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Repéré dans le mensuel dBD #81 (Mars 2014), je me suis procuré le dernier opus de Fred Bernard, Safari intime. Cet ouvrage est une initiative croisée entre La Paperie et La Bulle. Le tout étant de retracer un des spectacles de la Compagnie Opéra Pagaï, et ce, au centre de la Ville de Chalonnes-sur-Loire, programmatrice et organisatrice du spectacle Safari intime.

 

Présentons les protagonistes !

La Compagnie Pagaï, créée en 1999 à Bordeaux, c'est un collectif de comédiens, plus ou moins nombreux (à géométrie variable de 8 à 50 personnes dixit leur présentation sur leur site !). Leur but est de prendre l'espace public comme champ d'investigation, d'intervenir auprès de la population, de cueillir l'émotion, recueillir les sensations, faire venir la réflexion.

 

La Paperie, c'est un Centre National des Arts de la Rue basé à Angers (49). L'idée est de placer au coeur de son expérimentation artistique l'échange entre les artistes, les habitants et les opérateurs. Pour cela, elle défriche, accompagne la création et diffuse / infuse les arts de la rue dans le quotidien de chacun. Ici, avec cette bande dessinée, il s'agit de leur première édition du genre.

 

La Bulle, c'est le nom de la médiathèque de la ville de Mazé, petite commune au coeur de la vallée de l'Authion, entre Angers et Saumur, à quelques minutes de la Loire. Au centre de cette bulle, il y a un Pôle ressource régional Bande Dessinée qui fédère diverses histoires de rencontres et d'échanges entre artistes et lecteurs. De là, en sort une dynamique à l'effervescence unique. Safari intime est le troisième livre de leur jeune catalogue.

 

Fred Bernard n'est autre que celui qui joue le pygmalion. Il nous fait vivre cette aventure en toute intimité dans un exercice nouveau pour lui, au style reportage, empreint de couleur et de joie de vivre. Et dans cette histoire, l'auteur est devenu notre oeil, du fait que Fred Bernard ai suivi pour nous cette création artistique humaine, in situ.

Bienvenue donc dans cet 'entre réel et fiction' des habitants de Chalonnes-sur-Loire !

Le parcours, vous l'avez compris est défini par la Compagnie Pagaï. Une demande est formulée auprès des gens de la ville afin d'être au mieux accueilli et ainsi organiser les scènes de ce Safari intime. Et voilà, que le spectacle commence. Il faut déambuler de porte en porte, de fenêtre en fenêtre pour observer les situations cocasses tenues par des comédiens amateurs ou professionnels. Les circonstances sont travaillées, répétées au besoin et, elles ont leurs effets sur les spectateurs immergés dans ce décor naturel. C'est alors que le contact humain prend tout son sens autour d'un seul mot : l'échange. Nous sommes sur le vif, l'intime, et ça frétille. C'est éclatant ou déroutant mais cela ne laisse pas indemne.

Fred Bernard a décidé pour son scénario de sa bande dessinée de rentrer très rapidement dans le sujet de ce partage. Il croque le contexte et se glisse tel un chien comme personnage d'accompagnement, fidèle à lui-même. Il fait d'ailleurs assez régulièrement vivre des animaux dans ses ouvrages, apportant l'humour et le recul nécessaire pour le lecteur. Un style qui a du chien ! S'en suit le déroulement du Safari... Fred Bernard est en chasse d'anecdotes, de saynètes. En suivant la troupe et en se faisant tout petit, discret mais efficace, il raconte et explique ce qui se passe, pas à pas. L'idée étant de présenter le spectacle en " live " et sa conception en " off ".

La difficulté est presque évidente, faire vivre en image ce huis clos très particulier et faire ressortir le devant et le derrière de la scène, qui n'est autre, je le rappelle, l'intérieur des gens ou presque ! Pour le côté graphique de ces 56 pages, c'est du très bon Fred Bernard en couleur qui nous sort là une de ces plus belles palettes, à l'instar de son ouvrage tout aussi intime et publié en septembre 2013 chez Glénat, Chronique de la vigne. L'auteur utilise pleinement ses pages et très librement, il joue sur le mouvement avec justesse se servant du focus fort habilement. En un mot, Fred Bernard est caméraman !

Le seul regret, c'est une lecture trop courte pour un sujet complexe. L'incommodité est de rentrer dans l'histoire, mais il est à souligner les choix de l'auteur pour nous faire vivre de l'intérieur ce spectacle, cette oeuvre, son interprétation. Il en ressort un album touchant.

Il est à relever également le travail avec la ville de Mazé, plus particulièrement sa médiathèque, La Bulle et ce Centre National des Arts de la Rue, La Paperie qui, à eux deux, publient là, un très beau livre de Fred Bernard, expérimental et touche à tout, aventurier surtout !!

Et vous, participerez-vous à l'aventure ?!...

-

http://www.operapagai.com/

http://www.lapaperie.fr/la-paperie

http://www.mediathequelabulle.ville-maze.fr/ville-maze.fr/

-

Fred Bernard

Safari intime

©La Paperie / La Bulle

Dépôt légal : 1er Mars 2014

56 pages couleur - Format 195 x 258 - Couverture rigide - Prix : 8 € - ISBN : 978-2-9542049-2-5

Mon retour (enfin), chez Mango

pour la Logo BD Mango bleu.

 

Bonne lecture, OliV /


Nul besoin de partir au bout du monde pour voyager. Safari intime - à la fois expérience humaine, spectacle et désormais bande dessinée - est de ces voyages (presque) immobiles, qui font pourtant rencontrer une " palette infinie " de personnalités, de situations, de possibles...
Fred Bernard (Chroniques de la vigne, Jeanne Picquigny, Cléo...), en observateur sensible et impliqué, s'est prêté au jeu du reportage subjectif, et retrace ici, de son trait plein de chaleur et légèreté, une aventure au cœur d'une anthropologie fantaisiste et décalée.

Quatrième de couverture

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard - Couverture Safari intime

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard - Couverture Safari intime

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard

©La Paperie / La Bulle 2014 Fred Bernard

Tag(s) : #Fred Bernard, #La Paperie, #La Bulle, #BD du Mercredi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :