Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la bibliographie de Blaise Guinin, illustrateur-scénariste, on trouve ceci :

- En attendant que le vent tourne, publié chez Casterman en Janvier 2011.

- Georges et la mort, aux éditions 12 bis, sorti en Octobre 2011.

- Quatre couleurs, paru en Juin 2014 chez Vraoum !

 

Et, diffusé par Libfly dans le cadre de la troisième édition de La Voie des Indés (02 Octobre - 15 Décembre 2014), je vous présente le troisième opus de Blaise Guinin, Quatre couleurs (clic !). Ce volume n'est autre que le douzième volume de la collection Autoblographie. Il a été achevé d'imprimer au premier semestre 2014, et ce, avec des encres recyclables sur un papier respectant la norme FSC. Le tout édité par Vraoum la bd qui en a sous le capot !

-

Sur le blog de Blaise Guinin, on apprend que l'auteur est attiré par l'illustration et l'écriture et qu'il se décrit comme étant autodidacte. Autant de qualité pour sortir un one-shot haut en couleurs ! 

Il est à noter que cet album est dans La sélection 2015, prix SNCF du polar BD.

Le roman graphique Quatre couleurs signe pour le domaine des éditions Vraoum une entrée par le stylo du même nom, dans la catégorie des bons polars. Et ce, de par son originalité tant le scénario est inventif. Ecrit sur un ton réaliste qui mêle humour, cynisme et enquête policière, la lecture est tenue dans une bonne intensité. Le pitch est assez simple, mais le dénouement est plus complexe qu'il n'y parait.

Grégoire et Pierre sont deux amis étudiants qui, le temps d’un cours annuel, échangent leur identité pour améliorer leurs moyennes dans les matières qu’ils ne maîtrisent pas. En échangeant leurs disciplines, ils y rencontrent quatre femmes, sous le signe des Quatre couleurs : Noir pour Chloé, l’ex du cynique Grégoire ; Rouge comme la chevelure de Mathilde dont Pierre tombe amoureux ; Vert comme les lunettes de sa troublante enseignante ; Bleu comme cette brune mystérieuse que ne cesse de croiser Grégoire...

Très vite dans le bain, on plonge dans les fantasmes de nos deux estudiantins. Rien d'enfantin toute fois, on se délecte d’une écriture terriblement efficace et chapitrée par les Quatre couleurs. Une prédominance pour le noir ressort cependant. Les personnages de l’histoire sont très bien travaillés. Cette manière de les retrouver tour à tour, couleur après couleur, est très intéressant. Au caractère fort, Blaise Quinin laisse présager, aux travers de ses protagonistes, un drame aux couleurs vives digne d'un bon roman policier. 

Le dessin est à l’image du récit, efficace. Le trait est simple par l'utilisation du stylo Bic (Quatre couleurs). Les cadrages sont méthodiques et friands à l'image de la couverture. Bref, il s’en dégage beaucoup de fraicheur créative. Sans avoir utilisé la quadrichromie, impression en Quatre couleurs  (jaune, cyan, magenta et noir), ce petit bouquin de Blaise Quinin est plus que sympa à prendre en main et offre le spectre d'un récit coloré !

-

Quatre Couleurs, de Blaise Guinin, Ed. Vraoum ! 144 pages, 16

©Vraoum ! 2014 Guinin - Couverture

©Vraoum ! 2014 Guinin - Couverture

Deux étudiants échangent leur identité pour réussir leurs examens.

Quatre filles croisent leur route pour le meilleur mais surtout pour le pire.

Un roman graphique noir, rouge, vert et bleu, réalisé au stylo quatre couleurs.

Quatrième de Couverture

©Vraoum ! 2014 Guinin - Extrait

©Vraoum ! 2014 Guinin - Extrait

Tag(s) : #La voie des Indés, #Blaise Guinin, #Vraoum !, #Libfly

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :