Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Racket

Un récit sans un mot de Stéphane Levallois
Première parution : 29/01/2015
320 pages, bichromie
Editeur : Futuropolis
ISBN : 978-2-7548-1153-8

 

 

-

Dans le code pénal (recueil organisé de textes juridiques), on nomme Racket comme étant un « vol avec violence ». L'histoire contée par Stéphane Levallois nous en parle dans un récit d'images, sans un mot, juste un titre fort. C'est paru chez Futuropolis, fin janvier 2015. 

Un parmi tant d'autres, un cas pas comme les autres... Un fait divers typique, malheureusement classique ; nous avons affaire à une extorsion de biens matériels par l'intimidation, le chantage ou la violence... et, c'est le dérapage. Notre histoire est celle d'une jeune adolescente qui s'est fait voler son portable par un type, certes imposant, mais surtout armé d'un couteau. Et, parce qu'elle a refusé de lui donner, il va la poignarder... Un drame de rue.

 

Auteur de BD, storyboarder mais aussi réalisateur (deux courts métrages à son actif), Stéphane Levallois est un artiste complet. Après La résistance du Sanglier (©Futuropolis 2008), il confirme son talent graphique par sa singularité. Ce récit imaginé est entièrement muet, il traite avec importance du sujet entre la vie et la mort bien plus que de cet acte odieux et petit, le racket... 

Car dans cette histoire, nous suivons le voyage intérieur de cette jeune fille. Ayant trouvé la force de rentrer chez elle après ledit racket, elle va s'effondrer dans les bras de son père. Opérée, elle va plonger alors dans un coma. La lutte pour la survie est déjà commencée. L'esprit dérive, elle s'extirpe de son corps, lui qui reste à plat et sans mot ni geste... 

 

Racket Levallois Futuropolis Extrait 2

Nous sommes face à une expérience de mort imminente, une NDE (Near Death Expérience). Le voyage au pays de l'inconscient peut commencer. Les méchants démons et les gentils monstres peuvent parler ! Entre visions et sensations, l'héroïne affronte angoisses et malheurs. La possibilité que la conscience survive à la mort est infime mais cette jeune fille est une battante. Son effort pour se retrouver dans les bras de son père, le prouve... Cela suffira t-il pour revoir la lumière du jour et la compagnie de ses proches ? 

Tourmentés, nous le somme, tout autant que son entourage, qui se résume par la simple présence du père, noyé de chagrin. Et même si l'absence de la mère interpelle, Stéphane Levallois donne à voir une autre expérience du coma et donne la parole à l’importance de se ressaisir, aussi...

Le choix du muet par l'auteur est pour nous lecteur, une demande pour ne pas rester passif. Comment rester sans mot de par cette mésaventure commune d'une adolescente agressée... Racket est également une description d'un esprit en cavale, comateux, ou celui d’une petite fille qui continue de grandir malgré toutes ses blessures... Car, on ne sort pas indemne de cette épreuve, qui que l'on soit.

 

Ce récit onirique de Stéphane Levallois donne corps de manière sensible et s’appuie sur un traitement graphique exigeant, maîtrisé. Il vole de case en case avec un trait à la fois vif et expressif. Ses dessins sont d’une puissance émotionnelle forte, à la limite de la violence. Le poids des mots, le choc des images... Le silence assourdissant... 

 

Alternant les techniques et passant de l’encre de Chine à l’aquarelle (ce qui peut surprendre parfois), l’auteur signe ainsi un ouvrage vertigineux, dense (le livre fait plus de 300 pages). Il est certes demandé un exercice de style au lectorat pour rentrer dans un tel imaginaire, subtil et silencieux. Les mots étant kidnappés, ce sont les dessins qui parlent. Et de quelle manière !

Au final, Stéphane Levallois impose son trait multiple dans une seule voix, celle de la vie, du besoin de croire, sans faire de chantage tant elle reste fragile...

-

Un album lu grâce au Loto BD, catégorie " Muet ", organisé par Val, blogueuse itinérante.

Le hasard du sort a voulu que ce titre me sois envoyé par Mo' ! Merci à toi m'dame !!

 

Un avis sur Racket par Stéphane Levallois chez Mo, et un autre chez Stéphie.

-

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez Stephie !

-

©Futuropolis 2015 Levallois

©Futuropolis 2015 Levallois

Une jeune adolescente se fait braquer son portable dans la rue par un type qui, parce qu'elle refuse de lui donner, va la poignarder.

Elle va rentrer chez elle blessée, avant de tomber dans le coma.

S'en suit une longue lutte contre les démons de la mort qui rôdent autour d'elle.

Quatrième de couverture

©Futuropolis 2015 Levallois - Page 12

©Futuropolis 2015 Levallois - Page 12

©Futuropolis 2015 Levallois - Page 13

©Futuropolis 2015 Levallois - Page 13

Tag(s) : #Loto BD, #Futuropolis, #Stéphane Levallois

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :