Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

-

Houppeland est un des diptyques de Didier Tronchet, sa seule intégrale publiée aux éditions Dupuis - collection Air Libre. Houppeland est primé du Prix de l'Humour Noir, 1998. Houppeland(e) étymologiquement c'est un grand manteau sans manche tel une pèlerine de paysan ou de berger. Houppeland est actuellement un projet (Noël 2017 ?) pour une adaptation en film d'animation : développé par l'auteur Didier Tronchet lui même aux côtés d'Arthur Qwak (Chasseurs de Dragons) chez Diabolo Films (France) et Belvision (Belgique). Houppeland n'est ni plus ni moins qu'un pays dans le monde de Tronchet où la loi oblige les habitants à fêter Noël chaque jour de l'année. Rien que ça ! Génial l'idée, non ?!...

 

Il était une fois un noël d'autrefois, un noël presque comme les autres. Un noël célébré avec des chapeaux pointus, des banderoles et des confettis. Un noël où la dinde aux marrons est sur la table pour un diner qui dure jusqu'à plus de minuit. Nous sommes pour l'occasion tous invités à manger chez la famille Poliveau. Les douze coups sonnent, c'est l'heure des cadeaux, une rencontre vient d'avoir lieu. La magie a opérée, la surprise est grande. René Poliveau s'est retrouvé en face d'Arlette Champagne par le plus beau des hasards. Le verdict est sans appel, le contrôle de bonne humeur par la brigade des Joyeux Drilles l'atteste, ils sont fait l'un pour l'autre !! 

Oui mais voilà, tout reste à faire. Convaincre sa dulcinée de cet amour fraternel, elle qui est en retrait à cette fête chrétienne... Vont-ils réussir à être différent tout en étant comme les autres... Entre alors une sorte de fuite en avant pour échapper à cette tradition du 25 décembre, chaque jours que dieu fait. Une résistance s'organise pour ne plus subir cette forme de réjouissance répétitive, quotidiennement. Mais qui va l'emporter ? Et comment vont-ils s'en sortir pour ne plus revivre cette période folklorique ? Resteront-ils unis ? Pour le meilleur et pour le rire ! 

 

Didier Tronchet nous provoque ! Il évoque un monde fictif, certes mais aussi réel que le nôtre. Un monde où les rabat-joie tentés par la morosité n’ont qu’à bien se tenir. Le scénario de l'auteur nous plie dans une dictature de la joie. Il donne à s'attacher à ce couple en devenir, ses seuls personnages qui ne veulent pas suivre l'ordre festif... Le récit est drôle au premier comme au second degré. C'est une histoire captivante, originale et humoristique à souhait. Le dessin s'intègre parfaitement tant il est caricatural et bigarré. Dans un trait graveleux, les protagonistes nous font sourire dans leurs attitudes quasiment grotesques. C'est particulier certes, mais c'est tellement différent de la production habituelle du genre que cela fait du bien à lire ! Un incontournable en fait !!

Le journaliste Didier Tronchet s'amuse d'une situation rocambolesque et nous tourne en dérision. Nous sommes sur son terrain de jeu favori, l'humour messager et sociétal. Il joue sur les symboles et c'est à pouffer de rire !

 

Hé, Joyeux Noël, n'est-ce pas !!

-

C'est une participation au rendez-vous La BD de la semaine.

Cela se déroule chez Stéphie.

 

Houppeland
Tronchet
Tome 1, Dépot légal : 11/1997
©Dupuis 2003 Tronchet - Couverture de l'intégrale

©Dupuis 2003 Tronchet - Couverture de l'intégrale

©Dupuis - Tronchet - Houppeland - Couverture des tomes T1 (11/1997)  &  T2 (10/1998)©Dupuis - Tronchet - Houppeland - Couverture des tomes T1 (11/1997)  &  T2 (10/1998)

©Dupuis - Tronchet - Houppeland - Couverture des tomes T1 (11/1997) & T2 (10/1998)

©Dupuis - Houppeland Extrait T1 - Tronchet

©Dupuis - Houppeland Extrait T1 - Tronchet

À Houppeland, on célèbre Noël chaque jour que Dieu fait. Chapeaux pointus, serpentins et confettis de rigueur. C'est la fête, quoi. La fiesta. Mais forcée, comme les travaux du même nom. Que tu le veuilles ou non, tu réveillonnes tous les jours jusque tard dans la nuit. Sinon, embarquement immédiat par l'impitoyable Brigade des Joyeux Drilles. Un véritable cauchemar ? Absolument ! Dans ce monde fictif mais aussi vrai que le nôtre, le rire obligatoire peut tuer.

Avec Houppeland, Tronchet réinvente le rire jaune.

Quatrième de couverture

Tag(s) : #Tronchet, #Dupuis, #Aire Libre, #Intégrale

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :