Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Librement inspiré de l’ouvrage de Clara Malraux intitulé Nos vingt ans (©1962, éditions Grasset & Fasquelle), Avant l'heure du tigre, La Voie Malraux est un roman graphique somptueux de Virginie Greiner (au scénario) & Daphné Collignon (au dessin). C'est publié chez Glénat, avril 2015.

A noter que ce duo d'auteur(e)s s'est déjà formé en 2010 dans le deuxième tome (Le Fils), épisode de la série Destins co-scénarisé par Franck Giroud

Ici, elles nous concoctent un portrait d'une femme libre, intellectuelle, créative et aventureuse des années 1920. Cette femme, Clara Goldschmidt (1897-1982) est une jeune et brillante femme de lettres, traductrice à la revue Action. C'est en fréquentant les milieux d'avant-garde qu'elle fait la rencontre d'un certain André Malraux. Très vite ils vont se marier, très vite ils vont rêver de voyages, très vite ils vont réaliser leur rêve, très vite ils vont déchanter !

Cette lecture nous donne à découvrir un visage peu connu de Malraux, ministre de la Culture sous De Gaulle (de 1959 à 1969). Bien avant cette prise de fonction, André Malraux fit un séjour en Indochine, plus particulièrement au temple de Banteay Srei, proche de la cité d'Angkor. Accompagné de sa première femme, Clara, ils embarquent sur un grand bateau, en ce mois d'octobre 1923, pour partir à la conquête du royaume du Siam (ancien nom de la Thaïlande). Objectif  pour « les Malraux », traverser la jungle cambodgienne, à la découverte de ces civilisations et de leurs richesses... Ils sont jeunes, tout juste vingt ans et lui est si arrogant...
 
« Nous trouverons les statues, découvrirons un nouveau monde ! L'avenir s'ouvre à nous, plus beau, plus riche de cette aventure vers laquelle nous allons... […] Au Siam, nous dénicherons ces belles têtes que nous aimons tant... Et si cela vous fait plaisir, nous en garderons même une ou deux. »
 

Ce bel ouvrage nous invite à la culture et à la connaissance d'un pan de notre histoire, d'un bout de vie sur La voie MalrauxC'est magnifiquement bien écrit et brillamment dessiné. Une réussite. Le foisonnement artistique de l'époque est mis comme en exergue. La rencontre de nos jeunes tourtereaux est belle à voir. Et pourtant, ce qui frappe dans ce témoignage c'est la considération dont elle fait part. Clara Malraux a initié son mari aux arts d'autres civilisations. Or, André Malraux insiste et persiste à dire que la culture est une affaire d'hommes... 
Virginie Greiner et Daphné Collignon nous rappelle la difficulté d'être femme à cette époque, aussi brillante soit-elle et surtout d'exister dans l'ombre d'un homme aussi influent.
 
« - Nous voilà officiellement chargés de mission archéologique pour les colonies, ma très chère femme !
- Mais... nous ne sommes pas vraiment archéologues, mon cher mari !
- Peut-être. Mais bientôt nous aurons les moyens de réserver notre cabine de retour en première classe ! »

 

Cet épisode périlleux autour de leur expédition fortement frauduleuse est impardonnable mais sans doute formatrice pour Malraux (l'Homme). Il révèle surtout chez lui un côté peu glorieux, car c'est bien Clara avec sa force de caractère qui les sauvera de la prison et du pire. Mais ils s'aiment et c'est là, l'essentiel, leur bonheur ! 

A l'image de la couverture, et sous un très beau coup de pinceau net et sensuel, en noir et blanc, de Daphné Collignon, notre couple mythique exécute un tango endiablé presque du début à la fin. Le récit de Virginie Greiner prend d'ailleurs le pas de cette danse sud-américaine, avec un rythme lent à deux temps, passionnant. 

Avant l’heure du tigre, soit avant les trois heures du matin dans un Japon ancien, La Voie Malraux nous plonge dans les débuts d'une vie mouvementée d’un couple avant-gardiste, orgueilleux ou tout simplement merveilleux !

-

C'est une participation 
au rendez-vous La BD de la semaine.
Cela se déroule aujourd'hui chez Stéphie.

 -

Avant l’heure du tigre, La Voie Malraux de Virginie Greiner et Daphné Collignon, Glénat, 22 .
Dépôt légal : Avril 2015
ISBN : 978-2-7234-9468-7

 

C'est une participation au rendez-vous La BD de la semaine.

Cela se déroule aujourd'hui chez Jacques.

 

©Glénat 2015 Greiner/Collignon

©Glénat 2015 Greiner/Collignon

©Glénat 2015 Greiner/Collignon

©Glénat 2015 Greiner/Collignon

©Glénat 2015 Greiner/Collignon

©Glénat 2015 Greiner/Collignon

Avoir vingt ans après la Première Guerre Mondiale , pour les hommes, pour les femmes, c'est avoir plus que la vie devant soi. C'est la potentialité de réinventer le monde. Témoin privilégiée de cette époque mythique, Clara Goldschmidt nous entraîne dans la Bohème du Paris des années folles et dans le jungle khmère à la recherche des temples perdus. Dans ce moment où tout est à nouveau possible, où grandeur et héroïsme se mêlent au grotesque et à l'amateurisme, sa rencontre avec André Malraux, leurs premières années de vie commune, la pétulante folie des envies qu'ils suivent sans se retourner fondent les mythes éternels de vies si humaines et si extraordinaires à la fois.

Quatrième de couverture

Tag(s) : #Virginie Greiner, #Daphné Collignon, #Glénat, #La Voie Malraux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :