Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Pas étonnant que les gens se révoltent.

On leur a aussi déclaré la guerre. »

 

DMZ-t12-couv-M244x367.jpg

DMZ

12 - Le soulèvement des états libres

(contient les épisodes 60 à 66 de la série)

Scénario : Brian Wood

  Dessin : Riccardo Burchielli

Shawn Martinbrough

Couleur : Jeromy N. Cox

 

 DMZ est une création de Brian Wood et Riccardo Burchielli 

Illustration des couvertures de la série de John Paul Leon

Dépôt légal : Janvier 2013

©2013 • URBAN COMICS, sous licence Vertigo/DC COMICS

 

Les couvertures des épisodes #60, #61, #62, #63, #64, #65 et #66 :

 

#60DMZ60_cover.jpg #61DMZ_61.jpg

#62dmz062_cover.jpg #63dmz063_cover.jpg

#64dmz64_color.jpg #65dmz065-copie-1.jpg 

 

#66dmz66_final.jpg

 

Sur les épisodes #60 et #61, Shawn Martinbrough est au dessin (Le Maître voleur, Panthère Noire).

Sont également disponibles chez Urban Comics, les 6 premiers tomes de DMZ en ré-édition.

Le tome 13 terminera la série avec les épisodes #67 à #70. A paraître (j'espère) en Juin 2013.

 

---

 

Cet avant dernier tome commence un peu différemment des autres volumes dans la narration et dans le dessin. Pour les illustrations, c'est dû au fait de la venue à Shawn Martinbrough sur les deux premiers chapitres. Une bonne découverte ! Son trait colle parfaitement avec l'ambiance de la série. Côté narratif, Brian Wood utilise dans l'alternance, le style reportage télévision. C'est surprenant, mais ça fonctionne.

 

Bien sûr, si ce comics « DMZ » ne vous parle pas, je vous invite à aller voir les 6 premiers tomes chroniqués chez Mo' puis mes liens vers les tomes 7, 8, 9, 10, et 11. Ou, juste le tome 10 qui donne un bon rendu du récapitulatif de la série !!

 

Ce tome 12 est sans doute l'un des meilleurs de la série. La tension a encore montée d'un cran. La fin est proche mais des comptes sont encore à régler. A commencer par le soulèvement des états libres...

 

dmz-12-002.jpg

Et c'est en retrouvant Matty Roth que nous nous rendons compte des dernières heures de la DMZ (Zone Démilitarisée). La position privilégiée de notre reporter de presse le sauvera encore, mais surtout lui donnera l'accès aux décisions politiques en avant-première... Matty Roth est à nouveau témoin de sacrifices, il est aux premières loges. Protégé mais utilisé, sa position peut déranger. Que faire face à des propos qui peuvent relancer une guerre déjà longue... Dix ans qu'on ne parle plus de Manhattan, mais de la DMZ, symbole de la seconde guerre civile US.

Alors, que faire pour en sortir et protéger les habitants : Prendre la voie de la vérité, à tout prix... Ou, préserver un mensonge, parce qu'il mettra fin à la guerre plus vite ?

Quand tu penses à de grandes notions, comme le "bien commun", et la "vérité", demande-toi ce qu'est vraiment le bien commun.

 

« Tu peux réduire un conflit à un problème moral...

... mais les corps joncheront toujours les rues. »

 

De nombreuses figures de la série sont dans ce volume pour enfin comprendre... Parco Delgado, leader emblématique et déchu de toute légitimité, le groupe Trustwell et bien sûr Zee, qui bénéficie d'un focus en fin d'album. Cette histoire fleuve, n'est rien d'autre que le pire cauchemar US mis en images où crédibilité rime avec intensité...

 

dmz-12-003.jpg

©Urban Comics 2013 Burchielli/Wood

---

Bonne lecture,

OliV

 

--
Tome précédent, le 11.

Tome suivant, le 13. 

 

Tag(s) : #Comics, #Brian Wood, #Riccardo Burchielli, #Jeromy Cox, #Urban Comics

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :