Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  « Et dans ces moments là, une partie animale de nous-même nous affleure. »

 

douce-pincee.jpg

Douce pincée de lèvres en ce matin d'été

Laurent Bonneau

Éditeur : Dargaud

Dépôt légal : Janvier 2013

112 planches

 

 

 

©Dargaud • 2013 • Bonneau

 

La biographie de Laurent Bonneau présentée sur la fiche éditeur donne une information importante pour l'appréciation de cette lecture. On apprends l'attrait de l'auteur à réaliser des court-métrages en prise de vues réelles avec une obsession pour la représentation du corps humain. Accompagné de son frère Julien dans la trilogie Metropolitan, Laurent Bonneau nous dresse seul un one-shot intimiste. Douce pincée de lèvres en ce matin d'été est une histoire tout en finesse autour d'un jeune entraîneur de tennis de table et de ce qui en pince !

 

bonneau-3.jpg

 

Max est réveillé par son portable. On observe son quotidien matinal. Très rapidement, il se rend sur son lieu de travail en vélo, direction la salle de sport des pongistes. Une petite voix le hante, celle de son ex-relation. Elle lui manque, il en est encore imprégné. Mais la vie continue (peut aller), et le match va commencer (doit aller).

 

« On approche de l'objectif... et il faut bien se préparer. »

 

L'entraînement est intense, professionnel. C'est sérieux. A la clé, un voyage en chine pour un tournoi contre les meilleurs joueurs du monde... Max est confiant. Pourtant un de ses joueurs l'inquiète et surtout, il va faire une rencontre qui risque fort de chambouler son coeur, même s'il ne le sait pas encore ! Fort heureusement, Max est bien entouré. Un ami musicien lui propose de s'évader un peu avant le départ annoncé. S'ensuit une discussion riche d'enseignement sur le sport, la musique, la vie quoi !

 

bonneau 2

« Je pense que je ne me rends pas encore compte...
... c'est allé très vite.
En fait, je ne suis pas triste.
C'est juste...
... cette présence autour de moi.
Depuis hier matin.
C'est dur à expliquer.
Au réveil, c'est comme si...
... je la sentais.
Qu'elle était devenue invisible.
Inaccessible. »
 

 

 

bonneau-1.jpg

Laurent Bonneau, dans ce récit touche ses réflexions sur le sport, la réussite, et les relations humaines. La narration est dans la perception c'est à dire propre à l'esprit, ou à l'un des 5 sens. Autrement dit, Laurent Bonneau nous oriente  à ne pas oublier que la perception commence au changement de sensation. Douce pincée de lèvres en ce matin d'été, est un voyage dans le temps, celui d'aujourd'hui avec quelques nuages, mais aussi des rayons de soleils. Emportés par des couleurs vives et séduisantes, parfois surprenantes, l'auteur affirme son trait dans un mouvement habile et maîtrisé. Quasi jouissif pour le corps et l'esprit !

Pas besoin d'être connaisseur en tennis de table, cette histoire tout en retenue est pour les amateurs de cordes sensibles. C'est une lecture rapide qui vous attends bien que certaines planches invitent à se poser et à rêver, à ressentir. Gouache, palette graphique, trait des personnages précis ou flouté, ce sont autant de choix audacieux de mises en pages et de traitement du dessin dans cet album virtuose et doux. Vivement l'été !

 

Bonne lecture,

OliV

Dédicace Laurent Bonneau. Rencontres BD Gruissan 2013

Dédicace Laurent Bonneau. Rencontres BD Gruissan 2013

Tag(s) : #BD auteurs français, #Laurent Bonneau, #Dargaud

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :