Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

« Un lieu magique où mes peurs trouvent souvent réconfort dans tes gestes chaleureux... »

END-T01 Couv

©Soleil Productions 2012 Canepa

END, Elisabeth - Tome 1

Idée originale, scénario et dialogues :

Barbara Canepa

Dessins et couleurs :

Barbara Canepa et Anna Merli

Parution ce mercredi 6 juin 2012

Était en avant-première à la Comédie du Livre de Montpellier

Éditeur : Soleil, Collection Métamorphose

56 pages grand format

Couverture cartonnée

-

 END4decouv.jpg

Barbara Canepa, d'origine italienne, débute en travaillant en tant que dessinatrice publicitaire puis comme illustratrice. En 1996, elle commence sa collaboration avec la Walt Disney Company. Elle participe à différents projets créatifs comme dessinatrice et 'character designer'. Avec Alessandro Barbucci, ils créent en 1997 le nouveau magazine W.I.T.C.H.

Alessandro Barbucci et Barbara Canepa sont également les concepteurs graphiques de la série MONSTER ALLERGY, une bande dessinée pour enfants sortie en mars 2003 par les Éditions Soleil en France. Cette série est sortie en dessins animés TV.

Depuis 1997, ils travaillent à la saga de science-fiction SKY DOLL. (3 tomes parus)

Barbara Canepa est co-directrice avec Clotilde Vu (qui dirige la collection Noctambule) de la collection Métamorphose et responsable avec Alessandro Barbucci du label international VenusDea, depuis 2008. Ce label fait intervenir des artistes internationaux, édite en deux langues (français et italien) et propose des projets complètement nouveaux plus proches de l’art que de la bande dessinée. Quelques noms de l'équipe :

- Eco, de Bianco et Almanza (2 tomes parus)

- Billy Brouillard, de Bianco (3 tomes parus)

- Notre Dame de Paris, de Lacombe (1 tome paru)

 

Et donc, ce premier volume : End, Elisabeth, semble t-il très attendu...

 

« C’est un projet qui est né il y a une dizaine d’années, et la co-auteure est une artiste incroyable : Anna Merli. C’est un livre auquel je tiens beaucoup. Le thème de cette BD est la mort et évidemment, ce n’est pas simple d’en parler... »   

Barbara Canepa.

 

Cet opus est une histoire à l'esprit noir et intimiste avec de nombreuses pistes.

Préparez vous à glisser avec délice dans un labyrinthe sombre et envoûtant.

It is not "This is the end" ! It is the first one !! End, Elisabeth est le premier volume d'un triptyque annoncé. Je vous donne déjà les titres des tomes suivant (logiquement) : End, Nora pour le tome 2 et End, Dorothea pour le tome 3 . Ce qui donne, par les initiales réunies, END.

Elisabeth est donc la jeune fille de 13 ans que nous allons suivre principalement dans ce premier épisode. Mais Nora, la meilleure amie et Dorothéea, la soeur d'Elisabeth, sont toutes les deux bien présentes dans ce tome et bien vivantes ! Mais qu'en est-il vraiment du destin d'Elisabeth et de ses trois étranges animaux domestiques, un chat-serpent, un crapaud-araignée, et une chauve-souris-poulet ? !!

p11caseElisabeth

Elisabeth dispose d'un pouvoir qu'elle va devoir apprivoiser, celui de donner la mort. Pas facile pour une jeune adolescente de faire face à des facultés surnaturelles aussi monstrueuses. D'autant plus qu'elle doit faire avec son corps d'adolescente qui lui échappe. Expérience traumatisante, rêve, cauchemar ou fantasme, le cheminement de cette jeune fille sera de comprendre le sens de la mort.

Barbara Canepa nous emmène dans une ambiance inquiétante, dans un histoire ésotérique au risque de se faire peur, de nous faire peur... Mais pas de panique, la beauté de cet univers va éclaircir le côté complexe et sombre de l'histoire. Accompagné d'Anna Merli dans les dessins et les couleurs, le graphisme à quatre mains est tout simplement très soigné, important et somptueux.

« Le cadre de cette histoire s'approche de l'époque victorienne où le romantisme sublimait la mort en représentant l'extase. »

Le ton est donné ! D'ailleurs, il ne m'étonnerait pas de trouver quelques symboles ésotérique et/ou victoriens dans ma deuxième lecture.

L'auteure a également et volontairement mis en avant de nombreux animaux symbolique. Une grande place laissée à la nature est donc donnée pour accentuer le côté effrayant du sujet qu'est la mort.

Une intrigue mystérieuse, doucement et habilement mise en route, pour captiver le lecteur où de nombreuses questions restent en suspens. Bienvenue dans une extraordinaire aventure au coeur de la vie, qui aborde avec curiosité et étrangeté, la peur de mourir... Pour vivre tout simplement, ne faudrait-il pas commencer par la fin ?

PlancheA

end-p14.jpg

©Soleil Productions 2012 Canepa

-

La preview sur bdgest : http://www.bdgest.com/preview-1088-BD-end-elisabeth.html

Un avis et des planches sur Rough Dreams : http://roughdreams.fr/2012/05/end-t-1/

D'autres avis de blog en blog : Iluze, Ptitetrolle, Azilice, Livr0ns-n0us

Itv de Barbera Canepa : http://www.avoir-alire.com/interview-de-barbara-canepa

La page facebook official : https://www.facebook.com/pages/Barbara-Canepa 

Le compte twitter official : https://twitter.com/#!/barbaracanepa

-

 

Ma rencontre avec l'auteure Barbara Canepa, ce samedi 2 juin 2012 à la Comédie du livre de Montpellier, fut tout simplement très agréable et abordable. Il y a du charisme, de l'énergie, de l'envie, du plaisir et des sourires... Que demander de plus... un accent italien, c'est bon, il est là !

Voici sa dédicace : 

dedicace barbara canepa

 ©Canepa

 

Cette publication s'ajoute avec les participants dans le cadre de la Logo BD Mango bleu chez Mango

 

Bonne lecture,

OliV.

 

[EDIT] : Une vidéo dédicace des auteurs - Samedi 19 Janvier 2013 

 

Imaginez…
Si le monde autour de vous jamais ne se mouvait…
Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inexorablement dans leur devenir monotone.
Si le silence, souverain, régnait jusqu’à ce que l’invisible ne soit vôtre…
Tel est mon univers.
Un monde où la berceuse du temps a cessé d’entonner sa complainte…
Un monde anémié, privé de toutes couleurs, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âge…

J’ai 13 ans. Elisabeth est mon nom.
Mes cheveux sont blancs comme la vie.
Si le cœur vous en dit, vous pourrez me rencontrer.
Mais pour cela, il vous faudra mourir…

Quatrième de couverture

Tag(s) : #BD du Mercredi, #Barbara Canepa, #Anna Merli, #Collection Métamorphose

Partager cet article

Repost 0