Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Mon vampire, je l'ai dessiné pour la première fois quand j'avais dix ou onze ans ; donc, je promène ce personnage avec moi depuis l'enfance. »

 
null
Entretiens avec Joann Sfar

 
 
Mise en pages : Mélanie Dufour
Dessin de couverture : Joann Sfar
 
Collection « Réflexions faites »
 
14,5 x 21 cm / 288 pages
ISBN 978-2-87449-158-0
Dépôt légal : janvier 2013
 
 
© Les Impressions Nouvelles — 2013
 
---
 

Entretiens au pluriel avec Joann Sfar, par Thierry Groensteen. Cela commence en 2011, l'année des quarante ans du monsieur. L'année de l'exposition consacrée à Georges Brassens, tenue à la Cité de la musique (15 mars au 21 août 2011). Commissaire avec Clémentine Deroudille, ils réalisent un livre événement articulant textes, illustrations et de très nombreuses pages de bande dessinée dans un imposant ouvrage relatant la biographie ultime de Brassens et le catalogue de l'exposition.

 

- 2011, une année assez forte en sortie BD comme, et sans ordre particulier, je cite : Habibi, Blast T2, Aâma T1, Les Ignorants, 3 secondes, Portugal, Polina, L'art de voler, Jeanine, Tu mourras moins bête T1, Chroniques de Jérusalem.

 

Donc, 2011 : l'année où ont été enregistrées les premières des conversations rassemblées dans ce livre. Un livre souple, broché avec de nombreuses illustrations de l'artiste et mené par la plume de Thierry Groensteen. Ce dernier est, pour ceux qui ne le connaisse pas encore, un historien et théoricien reconnu dans le monde de la bande dessinée. Il porte la double nationalité : belge et française. Il est né le 18 avril 1957 à Uccle en Belgique. Tour à tour : rédacteur en chef des Cahiers de la bande dessinée publiés par les éditions Glénat ; conseiller scientifique au Centre national de la bande dessinée et de l’image (CNBDI) ; fondateur de la revue Neuvième Art et des éditions de l'An 2, il poursuit aujourd'hui son travail d'éditeur au sein du groupe Actes Sud ; auteur de nombreux ouvrages sur la bande dessinée, il donne des cours à l'université d'Orléans et est régulièrement commissaire d'exposition à Angoulême. Un entretien indispensable avec Thierry Groensteen est sur du9.org

 
---
     
JOANN-SFAR_portrait_w858.jpg

 

Le livre, le personnage

 

C'est une introduction par Thierry Groensteen.

Puis, c'est le lever de rideau.

 

Première partie : La vie, la sienne, celle de Joann Sfar.

Deuxième partie : Des carnets au journal de merde.

Troisième partie : La fiction.

Quatrième partie : Le dessin.

Cinquième partie : Sur d'autres fronts.

Sixième partie : Pour conclure.

 

Une bibliographie des livres de Joann Sfar,

et des livres de Thierry Groensteen.

 

 

---

   

Ce livre d'entretiens propose tout bonnement une exploration méthodique de la personnalité et de la méthode du terrible graphomane qu'est l'auteur du Chat du rabbin. On apprend sur ses origines, sa famille, sa définition du mot famille. Personnage complexe, il en reste que ce livre se lit assez facilement pour qui s'intéresse un tant soit peu à la bande dessinée. Joann Sfar, n'est pas la bande dessinée mais il connaît bien son monde, il le fréquente depuis bien des années (publié pour la première fois à ses 24 ans). Éduqué par des Baudoin, Giraud et faisant partie de la même génération que des Blutch, Blain, ou Trondheim, Joann Sfar porte un regard important vers le dialogue intergénérationnel entre dessinateurs et avec un plaisir du dessin toujours au centre du propos. Joann Sfar se singularise finalement comme étant un personnage délicat, difficile à appréhender : on aime ou aime pas. Mais force est de constater que le personnage est stimulé dans le travail et qu'il en sort une certaine cohérence. Sauf peut-être quand Joann Sfar s'illustre au cinéma (Gainsbourg, Vie héroïque). Mais c'est juste une corde artistique de plus à son oeuvre.

 

Joann Sfar est dans la séduction avec le système médiatique qui l'adule. Une preuve de plus est dans ce livre d'entretiens avec Thierry Groensteen qui nomme Joann Sfar comme un auteur syncrétique qui ne sépare rien : « Il réconcilie le high et le low ». Et pour sur, cet échange entre les deux professionnels de la bande dessinée, est constructif, amical et riche en instruction sur la personne. Implicitement, Joann Sfar demande à son lectorat, une certaine intelligence. Il s'est dirigé vers Télérama dans une démarche de diversifier ses publications, son travail, et ainsi avoir de nouveaux lecteurs. La religion reviens souvent dans ses propos. Ainsi, le dessin lui permet de regarder le monde sans distinction... Créatif, il pense et dit que nous vivons le télescopage de l'âge du Bronze et de la science-fiction... Il ajoute : « Quand on fait des livres, c'est une bénédiction de vivre une époque aussi déglinguée ». A méditer !


« Chez lui, l'humour et le romantisme font bon ménage avec la crédulité, la paillardise. Mon univers, résume-t-il, c'est le tragicomique. »

    
Une lecture qui peut se faire en diagonale. J'avoue avoir passé certains paragraphes, avant d'y revenir et ainsi apprendre deux, trois petits points sur le personnage. Et, mise à part le fait que je ne sois pas addict de ses dits " Carnets ", ni de son " Donjon ", j'ai été curieux de suivre cet entretien. Ce livre à deux voix, est agréablement illustré et il peut aussi bien vous intéresser !

entretiens-SFAR-page-large.jpg
    ©Impressions nouvelles 2013 Sfar/Groensteen
 

Un remerciement tout particulier à Jerome qui, spontanément, m'a proposé et permis de lire ce livre, en partenariat avec Libfly.
   

Les liens :
 

Une petite vidéo : Vous voyez le tableau de Joann Sfar
 

Bonne lecture, OliV' 
 
Tag(s) : #BD auteurs français

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :