Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Indignez-vous-Stephane-Hessel.jpg

 

De retour sur mon Virtuel pour vous parler de mon livret et aussi de celui ci !!  

  

Oui, bon bah voilà, j'ai quitté un peu mon espace virtuel en cette fin d'année 2010 - début d'année 2011 pour un besoin de broyer un côté noir, de tenter de faire du tri, de trouver une touche d'espoir, et de continuer petit à petit ...  

   

Et, comme il est difficile de se déconnecter, une de mes oreilles a entendu parler de se livret de Stephane Hessel avec comme titre : INDIGNEZ VOUS !  

   

Alors, comme je suis dans une période de résignation ... je me suis dit que le lire pouvait être intéressant. Avec le côté curiosité en plus de vouloir me positionner sur ce succès de vente de cette fin d'année 2010-début d'année 2011, je vais tenter d'appuyer sur le point du i de "Indigne-toi OliV" !!    Il peut prendre tant de forme ce point du i !!!

 

Dans ce livret, qui vous coûtera 3 euros pour 14 pages écrites par Stéphane Hessel, 16 avec les notes et 4 pages en postface de l'éditeur, vous trouverez une demande, une envie, un désir de l'auteur à mettre en avant l'idée de s'indigner pour une insurrection pacifique. Il nous présente son indignation à propos de la Palestine. Il nous parle de l'Indifférence comme la pire des attitudes. Nous donnent deux visions de l'histoire, celle de son époque et celle de notre époque. N'oublions pas que Stéphane Hessel a 93 ans ! Il écris alors que le motif de la résistance, c'est l'indignation. Et termine en demandant la non-violence, le chemin que nous devons apprendre à suivre.

Vous trouverez dans cette lecture, des grands principes, des grand idéaux ... des grandes vérités ? !

Hessel lance la pierre de l'écart social, la connivence du fric, la météo qui se dérègle... Hessel cite Sartre, <<Je reconnais que la violence sous quelle forme qu'elle se manifeste est un échec...>>

 Il nous parle du message de Mandela, de l'initiative de Kofi Annan, du recul de Bush, de la présidence de Chirac, du rôle de René Cassin, de la philosophie de Hegel, de la résistance de Jean Moulin... Ce mot "résistance" est souvent employé par Hessel. Il termine ce livret ainsi : "CREER C'EST RESISTER. RESISTER C'EST CRER." pour ceux qui feront le XXIème siècle, avec son affection !!

A bon entendeur, j'ai envie de rajouter !

 

Enfin, je rajouterai que mon indignation ne rime pas avec résignation mais plutôt avec continuation et multiplication !

 

Avant cette lecture , je venais de terminer la bande dessinée de Joe Sacco, GAZA 1956. Alors quand je lis que pour Hessel, ce conflit est une indignation, que le terrorisme est inacceptable, mais que la réaction populaire ne peut pas être que non-violente, j'espère vivement que la réaction prochaine de ce conflit ne va pas tourner à l'exagération massive ...

 

" L'exaspération est un déni de l'espoir. Elle est compréhensible, je dirais presque qu'elle est naturelle, mais pour autant elle n'est pas acceptable. Parce qu'elle ne permet pas d'obtenir les résultats que peut éventuellement produire l'espérance. " S. Hessel.

 


  Aller faire un tour sur le blog de l'éditeur, vous y trouverez de nombreux commentaires : http://indigene-editions.blogspot.com/

 

Le petit journal de pierre parle aussi de ce livre ainsi que sur ce blog qui donne un avis de résignation !

 

 

  Je ne regrette pas d'avoir mis 3 euros pour cette courte lecture. Je ne peux dire si mon indignation va se renforcer ... sans doute s'orienter , mieux se positionner , s'exprimer

 

bonne lecture

OliV'

Tag(s) : #livre - roman

Partager cet article

Repost 0