Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vehlmann couv

Cet album a reçu le Prix du meilleur album de bande dessinée de science-fiction au festival Utopiales 2010,

 et le Prix Shériff d’Or 2010.


 

Les derniers jours d’un immortel


Scénario : Fabien Vehlmann

 

Dessin : Gwen de Bonneval

 

Éditeur : Futuropolis

 

152 pages bichromie

 

Parution : mars 2010

 

 

©Futuropolis 2010 De Bonneval, Gwen/Vehlmann

 

 

  Voici un album de cent cinquante pages qui se laisse apprivoiser facilement. L’intrigue est captivante, la narration fluide. Le dessin contemplatif de Gwen De Bonneval sert parfaitement cet univers intrigant et sensible de Fabien Vehlmann. Sans bouleverser complètement le genre, les auteurs créent un environnement tendre et tragique.

Vous l'aurez compris, nous avons ici, de la Science-Fiction pleine d'émotion !

 

vehlmann 02

 

Fabien Vehlmann :
« À chaque fois que j'aborde ce très beau genre qu'est la Science-Fiction, j'essaie de renouveler mon approche, pour tenter de surprendre mes lecteurs.

Avec Les Derniers Jours d'un Immortel, nous avons voulu nous essayer à une SF plus "théâtrale", où les décors et costumes sont volontairement comme figés dans le temps, abstraits et élégants. L'essentiel de notre réflexion a plutôt porté sur l'évolution de l'humanité elle-même, sur les nouvelles questions psychologiques et philosophiques que les technologies de demain nous poseront forcément. »

 

Gwenn de Bonneval :
« Le choix d’un dessin dépouillé s’est imposé rapidement face aux sujets abordés. C’est le récit qui devait être crédible et non la description d’un “monde de demain” vraisemblable. Si le dessin avait été trop fouillé, il aurait pu devenir embarrassant et détourner des sujets principaux. J’ai voulu créer de l’espace, gérer le vide, pour que le lecteur ait la place de s’y projeter, développer un univers à la fois réglé, précis et ouvert. »

 

 

vehlmannLe Pitch : Notre monde dans un futur très lointain a réunis de nombreuses autres civilisation, regroupées dans la "Communauté Universelle". Ces espèces, très différentes les unes des autres, cohabitent tant bien que mal. 

Les êtres humains, eux ont acquis la capacité de créer des clones temporaires (nommés « échos »), de récupérer leur mémoire, et ainsi de s'assurer une vie éternelle. Chaque être humain peut donc disposer de plusieurs échos, qui peuvent agir simultanément et en toute autonomie.
 

 

 Elijah (notre héros) fait partie de la Police Philosophique et doit, à ce titre, régler les conflits qui se produisent, dûs le plus souvent à une méconnaissance des habitudes de l’Autre.

Un différend a d’ailleurs éclaté entre les Ganédons et les Aleph 345, un conflit ancien, qui met en péril l’équilibre même de l’univers.

Elijah semble être l'homme de la situation pour résoudre ce différend, mais il est très demandé et surtout, il est en proie au spleen depuis que son meilleur ami a mis fin à ses jours en décidant de ne plus transférer sa mémoire dans les corps clones qui permettent aux hommes d’être quasi immortels ...

 

Vaste sujet que celui de l'immortalité.
Les auteurs aborderont de manière un peu mélancolique les thèmes de la mémoire, de l'identité mais aussi de la sexualité. Où les questions de l’autre, de l’identité individuelle, et du plaisir, restent et resteront fondamentales !
Toute l’intelligence du scénario de Fabien Vehlmann est d’explorer des questions comme : Peut-on tuer un immortel ? Peut-on vouloir ne jamais mourir ? Quelles sont les relations entre individus quand le corps n’est plus l’élément identitaire fondamental ? Comment aime-t-on alors ? Peut-on aimer ? Peut-on vouloir des enfants ? De quoi se souvient-on ? Peut-on avoir encore des amis ?
Toute la force et le choix graphique de Gwen de Bonneval est d'accompagner le questionnement par de la sobriété, de la profondeur, de la douceur.
Bienvenue dans un futur utopique intelligent
PlancheS 24063
vehlmann001

©Futuropolis 2010 De Bonneval, Gwen/Vehlmann


Un avis bien dit chez Ben Dis ... ! Et qui nous dit que c'est un bel album qui mérite d'être lu !!

  pendant que chez Yvan ... il annonçait sa meilleure lecture de 2010 !

 

Perso, en 2010, je ne l'avais pas vu passé ... J'ai eu la chance de le lire fin 2011 (merci à ma chérie noël )

Il semble ne pas avoir pris une ride - un album (immortel) qui donc vieillit bien !

 

 

Pour le feuilleter : C'est chez LibFly que ça se passe.

 

Enfin, je vous invite à cliquer sur le lien du blog de Fabien Vehlmann, il y a tout ce qu'il fait  !!

 

Je glisse un petit extrait fabriqué ... entre la première réplique du livre et la dernière, ce qui donne :

« 'Je ne sais pas trop' ... 'Mais ça va, je suis bien' »

 

 

Je place cette lecture chez Mango,
 
avec les participants,
dans le cadre de la    
Bonne Lecture
OliV
Tag(s) : #BD du Mercredi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :