Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

enseble contraire

 

Un récit de  Kris et Éric T.

Dessin et couleur de Nicoby

2 tomes parus (dyptique)

Edition : Futuropolis

 

 

 

 

  Pitch :

Hôpital de Brest 1994.
Christophe retrouve son ami Éric, en séjour psychiatrique, suite à sa tentative de suicide. Il essaie de comprendre les motifs qui ont poussé son ami à commettre ce geste.
Des raisons, Éric en a beaucoup : une mère alcoolique, un problème d’illettrisme, qui le met en marge de la société. Rien de bien réjouissant dans tout cela. Dans le même temps, Christophe est entré à la fac. Il s’est plongé à corps perdu dans les études et a perdu un peu le contact avec son ami. Jusqu’à cette tentative…
Dès lors, Christophe et Éric se retrouvent. La famille de Christophe prend Éric sous son aile et la vie reprend peu à peu son cours normal… c’est le temps des filles et des premiers amours. Et c’est au tour de Christophe de plonger dans une histoire compliquée… et c’est au tour d’Éric d’épauler, à son tour, son ami…


Qu’est-ce qui pousse un jeune adulte au suicide ? Comment peut-on vivre de nos jours sans vraiment savoir lire ? Comment s’intégrer dans la société ? Avec justesse et sincérité, en revenant sur leurs souvenirs d’enfance, Kris et Éric T., épaulés par le dessin efficace de Nicoby, nous prennent par la main pour nous raconter ce terrible récit, sans aucun pathos.

 

preview page.php
EnsembleContraires2P_94192.jpg

***

Extraits :

" Bref, je n'avais pas l'amour, mais j'avais la tendresse. Celle des amis éternels. celle qui comble les sentiments inassouvis et la solitude. Celle qui la creuse aussi malheureusement ". p81

" Quand la vie nous laisse à poil, on se fringue des moindres riens ". p82

 

" Trouver l'amour et se rendre compte que vous le laissez inexplicablement entre guillemets ". p108

 

" L'amour c'est un instant suspendu. Un jardin secret où on invite les gens qu'avec parcimonie ". p122

 

" J'arrive pas à profiter d'un moment heureux parce que quand je réalise que j'en vis un, je sais qu'il est déjà parti, qu'il est mort et que tout est à refaire ". p143

 

" Mais très vite, le manque a repris le dessus. Le manque et les doutes. Les doutes mais quand même l'espoir. On ne peut aimer comme ça, sans être aimé en retour. L'espoir et, de retour, les doutes. Les doutes et le manque ". p183

 

" A quoi ça tient une rencontre ! A toute une suite de micro-événements qui s'imbriquent, s'entraînent, s'enchaînent, portent à conséquence. Et puis de la chance. Un gros paquet de putain de chance. Même sous forme d'un petit paquet. Mais de la chance. Enfin ... ". p210-211

 

" Et puis la vie est longue : on s'inventera d'autres choses à partager ". p220

***

 

Je place cette lecture dans le cadre du challenge PAL sèches sur les conseils même de l'organnisatrice !!

palseches

Il y a quelques mois maintenant, Mo' m'avais parlé des ses "ensembles contraires" et, j'avoue avoir été séduit par le tome 1. Séduit également de cette deuxième partie.

J'ai passé un très bon moment de lecture d'autant plus qu'il vient me faire du bien à ce moment donné.

 

Les ensembles contraires, de Kris et Eric T. et mis en couleur par Nicoby, est une ode à l'amour, aux relations humaines, à l'amitié, à la vie aussi compliquée qu'elle puisse être parfois, elle est pourtant simple et belle ... ici ... et là !

-

Bonne lecture,

OliV

Tag(s) : #Challenge PAL sèches (clos), #Kris, #Eric T, #Nicoby, #Futuropolis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :