Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Davodeau Couv les ignorants

LES IGNORANTS
Récit d'une initiation croisée
One shot

Editeur : Futuropolis

Scénario et Dessin : Etienne Davodeau
Pages : 272

Dépot légal : Octobre 2011

 

© Futuropolis /Davodeau 2011

 

Quand la bande dessinée rencontre le vin et inversement, cela donne du bon temps.

 

Quatrième de couverture :

Étienne Davodeau est auteur de bande dessinée, il ne sait pas grand-chose du monde du vin.
Richard Leroy est vigneron, il n’a quasiment jamais lu de bande dessinée.


Mais ces deux-là sont pleins de bonne volonté et de curiosité. Pourquoi choisit-on de consacrer sa vie à écrire et dessiner des livres ou à produire du vin ? Comment et pour qui les fait-on?

Pendant plus d’une année, pour répondre à ces questions, Étienne est allé travailler dans les vignes et dans la cave de Richard, lequel, en retour, s’est plongé dans le monde de la bande dessinée.

Ils ont ouvert de nombreuses bouteilles et lu pas mal de livres. Ils se sont baladés, à la rencontre d’auteurs et de vignerons passionnés par leur métier.

Étienne Davodeau fait le pari qu'il existe autant de façons de réaliser un livre qu'il en existe de produire du vin. Il fait le constat que l’un et l’autre ont ce pouvoir, nécessaire et précieux, de rapprocher les êtres humains.

C’est le joyeux récit de cette initiation croisée que vous propose Les Ignorants.  

 

davodeau-ignorants

 

A la lecture de la quatrième de couverture, je me suis dit "voici une histoire peut être un peu légère" ... avec un titre légèrement péjoratif ... Il n'en n'est rien, il est surprenant ce nouveau Davodeau !!

L'histoire est assez simple, c'est une histoire réelle que nous raconte par écrit et en image, Etienne Davodeau.

Il pourrait nous la raconter oralement que ça serait tout juste magnifique !

Certains auteurs de romans organise des lectures de leurs propres livres ... celui là se proposerait bien !!

 

Prenez donc une bonne bouteille de vin, je conseille un bon fromage ou du saucisson pour grignoter durant la lecture et assurez vous de rester chez vous à la fin de ce récit ! Je dis ça, je dis rien, mais cette bd est à lire sans modération

 

Photo0262

C'est l'histoire de deux voisins, deux amis d'un même petit village en pays de la Loire,  Rablay sur Layon, contrée de l'Anjou viticole.

   

« Quand il a emménagé en Anjou il y a une quinzaine d’années, Etienne Davodeau a fait la rencontre de Richard Leroy. Devenus amis, ils se sont mis à échanger sur leurs passions, le vin et la bande dessinée. Il y a deux ans est donc né le projet de faire un livre de cet échange. Voici donc le récit de cette découverte respectueuse, par deux ignorants, du métier de l’autre. »

 

L’intérêt de cet album, c’est que, a priori comme nous, Davodeau et Leroy sont deux parfaits ignorants en ce qui concerne le domaine de l’autre.

Pas de honte à ignorer certaines choses, la vie c'est fait pour apprendre...

 

Ainsi, tous les deux, parfaitement ouverts, font la démarche d’essayer de mieux comprendre l’autre et de s’imprégner de sa passion. La relation amicale des deux hommes facilite d’ailleurs sans doute cette ouverture. Résultat, l’un et l’autre s’adresse à nous sans jamais nous prendre de haut, rendant ainsi le discours particulièrement agréable et intéressant, plaisant !

Vous l'aurez compris, l'ambiance est chaleureuse, nous sommes là, entre amis !

Davodeau nous intègre dans une histoire intime, il capte notre attention et nous sommes embarqués à suivre la vie de ces deux artistes !!

Photo0270

Chapitré au rythme des saisons, nous suivons le travail type du vigneron indépendant, utilisant la biodynamie, n'ajoutant pas de souffre dans son vin, défendant le travail de la terre...

Nous apprenons sur la taille de la vigne, sur l'entretien de celle ci tout au long de l'hiver, sur le moment primordial et crucial, celui des vendanges... et bien sûr sur la dégustation !! Nous verrons également des paysages des vignes somptueux.

Nous observons ainsi la passion de notre vigneron Richard Leroy et nous voyons Etiennne assez intéressé et très admiratif du travail de son ami.

 

J'ai trouvé moins de passion dans le regard d'Etienne lorsqu'il présentais à Richard son univers se rapportant à la BD.

Il nous fais voir pourtant le travail de son éditeur Futuropolis, nous visitons l'imprimerie de Tournai, et nous nous promènerons dans les coulisses du festival "Quai des bulles". Nous rencontrons Marc Antoinne Mathieu qui nous explique son travail, nous visitons la galerie Moebius, nous avons une explication en page du dessin de la théorie du bec d'oiseau par Lewis Trondheim ... Autant d'anecdotes intéressantes pour ceux qui débutent dans le monde de la BD et de nombreuses références qui confirment qu'il y a tant à découvrir...

Voilà, le transfert de culture tout à fait admirable s'est effectué !!

 

" Deux métiers solitaires avec des pointes d'animation et d'agitation une ou deux fois dans l'année... Travail de patience et de longue haleine, plaisir et envie de partage avec la personne qui lira/boira. "

 

Deux métiers qui n’avaient, a priori, rien à voir, finissent donc par parfaitement cohabiter dans cet album qui sublime littéralement ces deux professions. Le vigneron comme l'auteur de BD sont tout deux des créateurs. Voici donc un album de sensibilité !

Merveilleusement écrit, il touchera un grand nombre de personnes, tout comme il pourra en laisser de marbre bien d’autres... Un côté documentaire réussi et graphiquement, c'est du noir et blanc réaliste, très propre.

    davodeau ignorants-3davodeau Planche bd 16345 IGNORANTS (LES)

davodeau ignorants-2

Etienne Davodeau © Futuropolis

 

Extraits:

" - Richard : Mmh... C'est plus compliqué que ça. La barrique est un bon outil de vinification, mais il ne faut pas que son bois marque trop mon vin. Je cherche... disons... une neutralité active et bienveillante, tu vois ?

- Etienne: Très bien. C'est comme pour le papier qu'on a choisi pour mes derniers bouquins en couleurs. Il est un peu ivoire. Il fausse donc mes teintes. Mais c'est ce que je veux et je l'anticipe.

- Richard: C'est marrant, ces analogies... "

 

" On marche entre nuit et jour.

Entre ciel et terre.

Moment suspendu...

...où parler n'est pas nécessaire. "

 

" Se chamailler sans fin au sujet des vins bus et des livres lus ... C'est le moment où la mauvaise foi est la bienvenue, si elle contribue à la vigueur des débats. Peut-être que ça sert aussi à ça, le vin et les livres : s'engueuler tranquillement. "

 

" Jardin à la française" Bien rangé, la vigne, l'été, doit sa beauté à la vigueur des brins qui échappent à la vigilance du vigneron. Elle se présente à nous comme une jeune femme un peu trop élégante au charme solaire. "

 

---

PARTAGE, ce mot résume à lui seul cet album.

PARTAGE c'est, ce qui fait toute la magie de cette expérience littéraire.

 

 

Santé et bonne lecture dé-gustative !!

OliV'

Tag(s) : #BD auteurs français, #Etienne Davodeau, #Futuropolis

Partager cet article

Repost 0