Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NotesPourUneHistoireDeGuerre-214x300

Scénario et Dessin :

GIPI

 

Dépôt légal :

JANVIER 2005

 

Éditeur :

ACTES SUD BD

 

 

Prix René Gossciny - Lauréat 2005 -

Prix du Meilleur Album Angoulème - Lauréat 2006 -

 

 

 

 

Gipi © Actes Sud BD - 2005

 

Construit comme une fuite en avant, cet album suit la virée de trois ados dans un pays en guerre.

Loin des habituelles histoires d’enfants pris dans la guerre, enfants-victimes et finalement enfants-objets, Notes pour une histoire de guerre campe l’histoire de ces trois ados un peu paumés, mais qui préfèrent provoquer l’événement que de le subir.

 

Il y a Stéphane, prénommé P'tit Kalibre, qui se moque de tout, y compris de la mort. Christian, un adolescent à peine sorti de l'enfance et qui rêve de moto et Julien, un fils à papa qui a quitté sa famille pour se retrouver avec ses copains.

 

Julien est le narrateur de cette histoire. Il nous fait part de ses notes vécues avec ses potes !

 

Donc voici nos trois héros qui tentent par tous les moyens de survivre. Ils revendent de l'essence ou tout ce qu'ils peuvent trouver dans les maisons détruites. Cela leur permet de manger un peu même si leur quotidien se résume à peu de chose, une maison squattée, quelques nourritures volées ou achetées et beaucoup de désoeuvrement.

Un jour ne sachant que faire de leur essence, ils décident de la revendre à un "caïd" du coin. Ils rencontrent alors Félix, qui va se prendre immédiatement d'affection pour P'tit Kalibre. De cette rencontre, les trois adolescents vont gagner une ouverture sur le grand banditisme. Devenus les maîtres mains de Félix, ils vont sillonner les quartiers pour "récupérer" son fric... Ils vont s'avérer efficace et y prendre goût. Mais P'tit Kalibre et ses deux compères vont se faire rattraper par la violence.

Félix va leur proposer un autre plan, un autre départ vers la zone de rassemblement.

Ils sont devenus miliciens d'une faction dont ils ne connaissaient même pas le nom ... Le doute, la peur ... et après où on va ? ...

 

Gipi réfléchit donc sur le libre-arbitre. Ces garçons de 17 ans qui ont une arme et s’en servent sont-ils des victimes infantilisées à soigner ou de jeunes adultes qui savent parfaitement où ils vont, et avec qui il faut parler franchement, d’égal à égal ? Ou alors sont-ils un peu des deux, perdus mais volontaires, fermes mais désorientés ? En marge de cette problématique, ce sont trois caractères qui s’affirment, et trois vies qui se dessinent. 

Le graphisme de Gipi est très schématique.  Les ambiances sont parfaitement rendues, et une fois entré dans l’album, on en ressort difficilement. 

Le thème est intéressant sans être nouveau. Le dessin et la narration offre un travail plus que correct.

Toute fois, l'absence d'ancrage historique (on ne sait pas quand se passe cette histoire ni où) rend cette bande dessinée peut être un peu trop évasive, comme si ce n'était que ... quelques notes ... pour ... une histoire de guerre ... ! 

 

" La ville fut florissante
Puis en ruine
Enfin
Et c’était incroyable
Elle fut florissante de nouveau "

 

 

planche notes pour histoire guerre1110733005 86cf9

 

Lecture mise dans le challenge PAL Sèches,

palseches

 

 

 

 

et dans le Roarrr challenge.        

pictosingelionpetit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne lecture,

OliV' 

 

 

 

 

 

Gipi © Actes Sud BD - 2005

Tag(s) : #Challenge PAL sèches (clos)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :