Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

« Et dans l'enceinte du lieu sacré résonnent les premiers accords d'une mélodie lancinante qui me parviennent directement au cerveau. »

Nous n'irons pas voir Auschwitz

One-shot de Jérémie DRES

Aux éditions Cambourakis

Dépôt légal : Septembre 2011

208 planches, Noir et Blanc

ISBN : 978-2-916589-76-3

 

©Cambourakis 2011 Dres

Source éditeur :  

Né en 1982, Jérémie Dres vit et travaille à Paris. Il est diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg. Depuis 2007, il travaille en indépendant dans le champ du multimédia, du graphisme et de l’illustration. Parallèlement à ses projets de bande dessinée, Jérémie Dres oeuvre dans le domaine de l’Art Numérique sous forme d’installations et de performances. Il a notamment exposé en 2010 au festival  “l’Art Numérique Aujourd’hui” au Cube et à la Nuit Blanche de Metz. Ces dernières années, il a développé une écriture très personnelle, entre auto-fiction et bande dessinée documentaire. Nous n'irons pas voir Auschwitz est son premier roman graphique, au croisement entre autobiographie et enquête documentaire.

Préface de Jean-Yves POTEL, historien et correspondant du Mémorial de la Shoah pour la Pologne.

 

« Auschwitz, cinq années d'anéantissement pour plus de mille ans de vie et d'histoire du peuple juif en Pologne. Un traumatisme encore si présent qu'il ferait oublier tout le reste. C'est le reste que je suis allé chercher. »

 

Avant d'aller plus loin, je précise que je vais me permettre d'utiliser des guillemets sur certaines formulations de mes phrases, de mes mots, juste parce-que je ne suis pas sur d'être juste dans les termes...

 

Pour bien comprendre ce livre, il faut faire un bon en arrière, voir plusieurs, tellement " l'histoire juive " remonte dans le temps, tellement " l'histoire juive " est complexe, bordée d'évènements marquant. N'étant pas historien, Jérémie Dres laisse la parole à Jean-Yves Potel (enseignant à Paris 8 et spécialiste de l'Europe centrale et Solidarnośćbreton d'origine) pour une préface explicative fort bien présentée.

 

Le seul bon arrière que l'auteur réalise se porte en 2008. Nous sommes à Paris, un après-midi de printemps et Jérémie rend visite à sa grand-mère, mamie Thérèse. Elle ne le sais pas et ne le saura pas, mais elle est à l'origine du voyage en Pologne de ses deux petits fils Jérémie et Martin. Martin étant le frère aîné. Une soeurette accompagne la petite famille. Une famille juive par leurs origines. Et cette grand-mère qui est le trait d'union entre ces différentes générations vient de partir, comme elle vient de réunir leurs pas dans cet espace temps, où elle est née, en Pologne.

 

C'est Jérémie qui reste à l'initiative de cette excursion sur leur passé pour un voyage d'une semaine en trois étapes. Varsovie, sur les traces de la grand-mère. Żelechów, sur les traces du grand-père. Et Cracovie, pour le plus gros festival polonais de culture juive. 

 

Jérémie Dres se met en scène lui même et avec son frère dans cette histoire au style très " reportage documentaire et autobiographique ". Leur but, s'il en est un, étant de se rendre dans le pays pour biensur se souvenir, honorer ses morts  et partager la mémoire des grands crimes du siècle dernier, mais sans passer par la presque case départ, sans aller voir Auschwitz. Eux qui sont les petits-enfants d'une génération dont peu ont survécu à la Shoah... Oui, ils le sont et le savent mais leur démarche est de remonter par leur passé familial personnel et de retracer un autre passé. Ils restent dans l'échange et découvre la force du mot " juif " mais que celui-ci ne rime plus avec tabou mais plutôt avec " une société réappropriée ". Ils se sont fait surprendre par leurs émotions et l'accueil des polonais. Mais aussi par le nombre de personnes concernées et donc par le fait qu'ils n'étaient pas seuls... La peur, le doute, le manque d'informations pousse vers la découverte de soi. C'est ce qui est mis en images et en mots dans ce récit surprenant, fichtrement intéressant, retentissant et pourtant simple. Jérémie Dres ne nous complique pas l'Histoire avec son histoire. Après, il y a ceux qui vont dire qu'il aurait du aller à Auschwitz, je ne suis pas qualifié pour le dire. C'est le jeu de ce livre, de leur épisode de " bout de vie " intelligemment mené et lié par l'humour et le ressenti.

 

Étant d'origine polonaise côté maternel, bien évidement, ce livre me touche. Des questions soulevées ici, je m'en suis posées aussi. La première étant : Et si j'étais, moi aussi " juif " ? Et pourquoi n'irais-je pas voir Auschwitz en simple observateur ?

 

Pour Jérémie Dres, jeune auteur, ce voyage est le fruit d'une forte aventure humaine, humble où des choses ont été misent en ordre vers une continuation certaine sur la connaissance juive et de soi.

Pour moi, cette lecture est l'assurance de l'importance de ses origines et de ses racines, de ne pas oublier pour la mémoire de nos anciens, et de nos proches.

 

« Dans la tradition juive, on dépose des pierres sur la tombe pour dire qu'on est passé. »

 

4_page-1.jpg

©Cambourakis 2011 Dres

4_page-4.jpg

©Cambourakis 2011 Dres

affiche coleres

LES LIENS :

La page de Cunéipage :

http://cuneipage.wordpress.com

 

Le site de l'auteur :

http://www.lespixelsdejeremie.com/ 

 

La page facebook de l'auteur :

https://www.facebook.com/jeremie.dres

 

Le site de l'album :

http://www.nousnironspasvoirauschwitz.com/

 

Le site de l'éditeur :

http://www.cambourakis.com/

 

Une vidéo de présentation du Jean Yves Potel et de son livre La fin de l'innonence : La Pologne face à son passé juif. (http://www.ina.fr/video/3908882001)

 

Le site du SALON du LIVRE d'ARRAS qui se déroule ce mercredi 1er mai 2013 :

http://www.coleresdupresent.com/index.php?page=salon&page2=programme

 

Le site de Libfly, la bibliothèque communautaire et partenaire de ce salon : LogoLibfly

http://www.libfly.com/libfly-partenaire-du-salon-du-livre-d-arras-groupe.html

 

Pour aller plus loin :

http://www.unlivredusouvenir.fr/accueil.html (Françoise Milewski)

http://www.jewishgen.org/yizkor/ (LA réference sur Żelechów)

 

--- 

 

Bonne lecture,

OliV

Tag(s) : #BD auteurs français, #Jérémie Dres, #Libfly, #Cambourakis, #La voie des Indés

Partager cet article

Repost 0