Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Sutures

 

Sutures-1

 

  Quatrième de couverture :

 

Les années 50. Le petit David a dix ans. Perdu au sein d'une famille où toute tentative de communication semble vouée à l'échec, il se réfugie dans le dessin et l'imaginaire. Pour soigner des problèmes de sinus récurrents, son père très au fait des nouvelles avancées scientifiques, lui prescrit des séances intensives de radiographie. Plusieurs années passent avant que l'on ne découvre une excroissance dans le cou du garçon. Le diagnostic initial laisse penser à un simple kyste. L'intervention attendra. Au lendemain de l'opération, trois ans plus tard, David se réveille totalement muet. Le kyste était devenu cancer. Entre non-dit coupable, égoïsme et totale inconséquence, David découvre ses parents sous un autre jour.

 

Pour un enfant, l'indifférence et ses conséquences sont une forme d'abus parfois plus brutale que la violence physique. Ce récit autobiographique permet à David Small d'opérer une véritable thérapie artistique. Il retrace avec subtilité les étapes de son enfances singulière, celle d'un être innocent sacrifié à l'indifférence de ses parents et aux excès d'un époque où la fée nucléaire soignait les conflit internationaux comme les fatigues chroniques. La force de Sutures tient à l'écho de cette voix étouffée d'une exceptionnelle justesse qui nous parvient intacte, comme réchappée des ténèbres.

 

suture006.jpg

 

Donc, entre un père radiologue souvent absent, une mère maniaco-dépressive, une grand-mère internée et un grand frère se réfugiant en tapant sur sa batterie, David tente tant bien que mal de se réfugier dans ses dessins… et, nous faire découvrir sa suture , la couture des lèvres d'une plaie !

 

Nouvel univers autobiographique poignant, sur le thème d'une maladie forte ... autre que L'ascension du haut mal de David B. ou La parenthèse d' Elodie Durand, David Small nous fais un cadeau d'un témoignage fort en matière de littérature graphique. Ses planches vous emportent dans un flot d’émotions et de sentiments incroyablement mis en scène.

 

sutures 0002

 

 

 

sutures 0004

 

 

 

sutures 0005

 

"Cet album de presque 320 pages se lit très rapidement. La présence importante de planches muettes, nous laisse tout le loisir de moduler nous-même notre rythme de lecture et de contempler les magnifiques envolées dans le monde imaginaire du personnage principal." dixit Mo' !!

 

N'hésitez pas à faire un tour sur le site k.bd voir la chronique, leurs avis  :)

 

Très bonne lecture,

Je la place dans le challenge PAL sèches.palseches

 

 

 

Oliv'

Tag(s) : #Challenge PAL sèches (clos)

Partager cet article

Repost 0