Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour lire cette page en allemand

 

ulliQuatrième de couverture :

Au cours de l'été 1984, deux jeunes punks autrichiennes, Ulli et Edi, décident sur un coup de tête de partir pour l' Italie, sans papiers d'identité, avec pour seul bagage leur sac de couchage et les vêtements qu'elles ont sur le dos.

Leur périple durera deux mois, et les mènera de Vienne à Naples, en passant par Vérone et Rome, pour terminer en Sicile.

Trop n'est pas assez est le récit autobiographique de cette aventure, des quelques bonnes rencontres et des très nombreuses galères d' Ulli et Edi, qui continuèrent leur voyage jusqu'au bout, envers et contre tout.

 

Informations :

Parution : jeudi 18 novembre 2010
Edition : çà et là

Format : 17x23 cm, couverture souple avec rabats
464 pages bichromie

Prix de vente : 26 euros

 

UlliLust

 

Ulli Lust en née en 1967 à Vienne (Autriche) et vit à Berlin depuis 1995 où elle a fait des études artistiques à la Kunsthochschule. Elle commence sa carrière comme illustratrice de livres pour enfants en 1993 et se lance dans la bande dessinée en 1998. Elle pratique la bande dessinée-reportage pour de nombreux journaux ou magazines, et notamment le Frankfurter Allgemeine Zeitung, Das Magazin, Le Monde diplomatique et Die Zeit.

 

Ulli Lust est également la créatrice du site de publication online electrocomics.com où elle publie des e-books et des strips d’auteurs du monde entier et, cela semble plutôt bien fait !!  

 

Son dernier livre, «Trop n’est pas assez» (titre en Français, ou Allemand : «Heute ist der Letzte Tag vom rest Deines Lebens» et, en Anglais : «Today is the last day of the rest of your life»), a été publié en octobre 2009 par les éditions Avant-Verlag. Il a été récompensé par le prix ICOM de la meilleure bande dessinée allemande et par le prix du public Max & Moritz du salon international de la BD d’Erlangen.

 

A noter que ce livre est dans la Sélection Officielle Angoulême 2011.

08ENGL

Pour lire ce joli pavé, pas besoin de s'armer de patience, l'histoire se lit très bien sauf si vous ne comprenez pas l'anglais !! Et, si tel est votre cas, alors passez votre chemin ...

Maintenant, quoi de mieux que de parler en Anglais pour se faire comprendre dans un pays étranger à votre langue d'origine ! Après, pas besoin non plus d'avoir un grand niveau, juste les bases pour une meilleure compréhension ...

 

Au début, dans cette lecture, cela surprend un peu, puis lancé dans l'histoire, ça tâtonne à trouver les bons mots et, à force d'exercer, ça reviens, et mieux vous trouverez cela naturel !

Ainsi, Ulli Lust, lors de ce voyage, va, au fur et à mesure comprendre les vices et les atouts des italiens et, faire avec ! Faire avec cette barrière de la langue, faire avec ses valeurs, ses différences et sa volonté de rester avec sa copine Edi. L'enthousiasme des deux copines va s'effriter petit à petit. Pas toujours facile la débrouille érigée en mode de vie, les squats, et la survie par tous les moyens, de la mendicité jusqu'à la semi-prostitution...  Enfin, entre Ulli et Edi, il y a des différences d'objectifs. Ulli souhaitant faire face aux épreuves alors que Edi est plus dans le suivi des épreuves, dans le subit. Autre différence notoire, Ulli aime moins son corps que Edi. Et là, ça va créer des échanges bien différent surtout dans une Italie très prude.

  Edi, n'hésitant pas à être très directe et à accepter de donner de son corps alors qu' Ulli est, la plus part du temps, sur la défensive, sur le refus. Chacun ses méthodes !! Mais, ici est montrés une constante violence sexuelle qui peut mettre le lecteur mal à l'aise.

 Les histoires d' Ulli et d' Edi se confronteront aussi aux histoires de drogue de l'époque et à la Mafia sicilienne. Pas toujours drôle !!

 Ce périple, nous est donc présenté comme une grande souffrance. Cette volonté pour Ulli Lust de paraître forte et au-dessus de tout, des lois, des gens n’est en fait qu’un leurre. Ulli finira par rentrer chez elle grâce à l’ambassade de son pays. Elle aura découvert ses limites et un peu d’elle-même.

 

    Voilà donc un récit autobiographique raconté avec honnêteté, un témoignage sociologique très intéressant. Le trait du dessin d' Ulli Lust est également très intéressant. Il ne donne pas lieu à s'y arrêter au premier abord, pourtant il donne place aux suggestif des émotions.

 C'est osé et bien fait !!
     
  

Un avis Cunéipage !

Je vous laisse voir sur ce lien un reportage en Allemand sur le travail d' Ulli Lust et ci-après quelques planches !  

 

teil03 engl02

 

 

Trop-extrait-1

 

Trop-extrait-2

 

neapel innen02

 

 

challengeabccritiques1

 

Je place cette lecture dans le cadre du challenge ABC Critique chez Babelio.

 

 

 

Bon, je l'aurais bien placé aussi dans le challenge Pal Sèches, ainsi, je serais partis en Autriche, en Allemagne et en Italie, mais cette lecture n'est pas partis sur une un conseil de lecture ... mais plus sur un coup de coeur sur le titre de cette BD et, une bonne comm' des éditions "ça et là", je dois dire !!

 

 

Bonne lecture

OliV'

Tag(s) : #BD auteurs étrangers

Partager cet article

Repost 0