Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ursula gc

 

Scénario, dessin, couleur : Fred Bernard

 

Edition : Delcourt

Collection : Mirages

 

Dépot légal : Août 2011.

 

 

Pour l'auteur, ce récit vient compléter et clore ce qu'il appelle sa "Trilogie du jeu des filles musicales d'aujourd'hui."

Entamée avec Lily Love Peacock (10/2006), puis Cléo (09/2010) et donc  Ursula (08/2011).

Toutes des combattantes en quête d'aventures et d'amour. Des filles qui dansent et ne désarment jamais !

 

©Delcourt Edition 2011

 

Fred Bernard signe un roman graphique presque entièrement réalisé aux crayons de couleur pour un rendu très libre, voir libertin. Cela donne un faux air de conte pour petite fille alors que l'existence d'Ursula est tout sauf une belle histoire, c'est celle d'un être écorché vif ...

 

Rousse aux yeux verts, Ursula est strip-teaseuse dans un bar en Bourgogne. Elle va nous parler de sa vie depuis sa petite enfance en Pologne jusqu'à son existence la plus récente.

Il est question de parents paumés, d'un internat de bonnes sœurs, de parents adoptifs en France, d'un travail de nuit comme hôtesse de bar et danseuse.

Les parents adoptifs sont vignerons et dressent la vie rassurante type pour Ursula.

Mais elle ne veux pas de ça. Ce qu'elle veux , c'est s'éclater et se lâcher tout en gagnant sa vie en dansant, en montrant son cul et ses seins dans des bars comme une furie !

Le côté palpitant et magique de la vie de la nuit est risqué. Il est souvent connoté des mots alcools, petits voyous, drogue et sexe à outrance ...

 

Mais Ursula aime ça et s'accompagne de son chien et de ses chats !!

 

ursula 2

Ursula a un fort tempérament et il lui arrive de dialoguer avec deux chevaliers imaginaire.  

Ces deux êtres aux parlés très chevaleresque vont l'aider à tenir dans cette quête.

La quête de l'amour à coups de pansements pour ne pas passer du mauvais côté ... la frontière à ne pas dépasser !

Et dans ces cas là, souvent des rencontres sont déterminantes ...

Ursula, belle et naïve va croiser un "bouffon-troubadour", lui aussi en quête de l'au-delà ...

et, qui n'est autre que l'auteur lui même mis en scène !

Leurs échanges souvent poétique, parfois philosophique touchent la sensibilité et approchent le rocambolesque.

 

 

Fred Bernard choisit le dialogue comme rythme narratif.

Le trait est sensible, lissé par des couleurs à l'aquarelle ou aux crayons de couleurs enfantins. C'est enfantin !!

Les interlocuteurs varient régulièrement et le style de faire parler des animaux, est excellent !

Et même si il y as parfois du désordre, le rythme est donné et laisse place au ressenti du personnage.

 

En tant que lecteur je plonge dans les yeux vert d'Ursula et l'écoute avec tendresse et affection.

 

ursula 4

  ©Delcourt Edition 2011

 

 

Le conte de fée de Fred Bernard est succulent, voir méchant, mais d'une façon ou d'une autre, un chemin est devant ...

 

« Ça brille et c’est lugubre à la fois, confesse l’auteur. On peut y faire de mauvaises rencontres comme dans les vrais contes. »

 

Il n’y a pas de vraie morale à la fin de l’histoire sinon que l’aube peut être cruelle ou belle !

 

Gare aux cicatrices qui se cicatrisent mal ...

 

-

Lire en cliquant ... l'avis chez Mo' 

 

 

Bonne lecture,

OliV'

 

 

Avis aux gens de Perpignan et village environnant,

 

Fred Bernard est en dédicace ce Samedi 8 octobre 2012, 15h.

librairie Bédé en bulle , rue de la cloche d'or , centre ville - Perpi !

 

C'est dit et, le rendez vous est pris !!

 

 

Voici mes dédicaces de Fred BERNARD :

 

Photo0256

 

Photo0255

 

et pour la - Lily Love Peacock :

 

Photo0253

 

C'est beau  !

Tag(s) : #BD auteurs français, #Fred Bernard, #Delcourt

Partager cet article

Repost 0