Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  zaya1_couv.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dessin : Huang-Jia Wei (HJW)

Scénario : Jean-David Morvan (JD)

Editeur : Dargaud

Série en cours

80 pages

Sortie: le 20 janvier 2012

©Dargaud 2012 Wei/Morvan

 

zaya 1-1

 

Planète Anapafé-6. 20h51, heure de Greenwitch, début de l'histoire (ou de la mission).

 

Nous découvrons lors d'un vernissage, le travail d'une artiste dont nous apprendrons le nom un peu plus tard. Son travail sur l'Holo-sculpture a attiré du monde. L'exposition semble réussie tout comme son intervention musclée sur un homme un peu trop violent, ivre ...

Nous nous retrouvons ensuite à la Station 2-Distirima. Dans le vif du sujet, une attaque est menée. Une sorte de monstre de métal bombarde un homme qui semble quand même être hors du commun. L'homme se sentant perdus va se sacrifier et envoyer des informations à ce qu'il appelle "La Spirale".

 

Retour sur la planète Anapfé-6. Nous faisons plus ample connaissance avec Madame Oblidine Zaya, mère de deux petites filles, des jumelles, Laani et Niala. Une famille somme toute "normale", même si le passé semble lourd de conséquence.

Pendant ce temps, les informations récoltées sont traitées au Canton, Capitale Terrienne. Elles risquent fort de découvrir enfin le fameux tueur, ce robot qui décime à priori les cadors aux quatre coins de la sphère ...

 

zaya 1-2

Zaya va devoir reprendre du service. Des années plutôt, elle a appartenue à cette organisation baptisée "La Spirale". Il avait été décidé de rendre la liberté à Zaya suite à la naissance des enfants, mais dans ce milieu la retraite n'existe pas. D'autant que le temps presse, le mystérieux tueur viens à nouveau d'éliminer un agent sur l'Astroport de Ro-A-06.

 

zaya 1-4

Notre héroïne va vite retrouver ses repères, et ses bonnes habitudes afin de se protéger du gouvernement de la ligue humaine interstellaire. Il lui faudra pour mener à bien sa mission voyager discrètement à l'aide de son vaisseau doté d'une intelligence artificielle. Il lui serra vitale également de s'entourer de bonnes connaissances. Rien de tel pour cela que de retrouver son vieil ami, Shippay.

Le voyage peut commencer, direction "Estrella de mar". Attention, nous passons en mode « Hyperspace » !

 

Jean-David Morvan et Huang-Jia Wei nous dressent un véritable thriller de science-fiction en trois tomes prévus dans l'année. En tout cas pour ce premier tome, le dessin tout en douceur de HJW contraste avec la violence des scènes et de l’intrigue exposé par JD.

Comme chaque premier tome d'une série, les informations sont posées au fur et à mesure. Il faut mettre les pièces du puzzle dans l'ordre. Je me suis octroyé une deuxième lecture pour faire cette chronique. L'intrigue de Zaya paraît obscure au début, difficile de savoir où ce voyage va nous emmener. Il faut attendre la moitié de ce tome pour s'orienter et connaître un peu mieux cette belle Zaya et ce qui se passe sur la planète Anapfé-6 !

Mais cette attente est active. Il y a comme une alternance entre la découverte tout en délicatesse du personnage auquel on s'attache et la curiosité sur les motivations dantesque du mystérieux assassin et de ses victimes. Bref c'est violent et beau !

 

zaya_1-6.jpg

 

Le cadre est somptueux, des villes à l'architecture florissante et baroque. Les séquences spatiales sont très étonnantes, ça laissent à rêver ...

Avec ses teintes gris-métalliques enrichies de quelques touches de couleurs et sur une tendance majoritairement sépia, cet album suis un découpage très dynamique qui emporte totalement et attise l'intérêt de la lecture.

Nous avons observé pour l'instant la beauté et l'intelligence de Zaya mais nous ne l'avons pas encore vue passer à l'action. Il se prépare quelque chose d'encore plus époustouflant ! De nombreuses questions sont en suspend ...

Une mise en bouche (sans jeu de mot sur le titre de l'album donné par les auteurs) qui donne très envie de lire la suite.

 

Quelques mots sur les auteurs :

Huang-Jia WeiHuang-Jia Wei est né en 1983. Sa passion, c’est la BD. Dès son diplôme du département de sculpture de l’école des beaux-arts de Canton en poche, il devient l’un des plus illustres dessinateurs de bande dessinée chinois, spécialisé dans le dessin de manhua. Il a achevé son premier album, « Ya San », alors qu'il effectuait sa quatrième année d’études. Il travaille sur Zaya avec JD depuis 2006.

J'ai eu l'occasion de lire « Ya San », il est frappant de voir les similitudes sur les visages de ses personnages et surtout sur les yeux, le regard est mis en valeur, il est énormément travaillé, tu plonges littéralement dedans !!

J-D-Morvan.jpgJean-David Morvan est originaire de Reims. Il est né en 1969. Il a découvert toute la BD dite adulte en cherchant la suite de "Métro Cassiopée, direction Châtelet" dans la série Valérian. Après un bac philo - arts plastiques, il part étudier pendant quelques mois à l'école Saint-Luc à Bruxelles, en section BD, puis à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. A l'origine, il s'oriente plutôt vers le dessin avant de laisser définitivement les pinceaux pour la plume du scénariste. La publication de la série "Sillage" aux éditions Delcourt (avec Buchet au dessin) lui permet de présenter d'anciens projets et d'autres plus récents, tels que "Le Cycle de Tschaï" avec Li-An, "La Mandiguerre" avec Tamiazzo, "7 Secondes" avec Parel ou "Trop de Bonheur" avec Lejeune, toutes également chez Delcourt.

 Ici le projet avec Zaya, sortie initialement prévue en 2008 s'est fait attendre ... mais au final, il en sort un travail accompli sur ce premier tome et à n'en pas douter sur les deux prochains à venir ! 

Donc, une série SF de valeur sûre. Serez-vous du voyage ? Vous êtes invités !  

zaya 1-3

    ©Dargaud 2012 Wei/Morvan

zaya_1-5.jpg

zaya Planche5

©Dargaud 2012 Wei/Morvan

 

 

 

Je place cette lecture chez Mango,

avec les participants,
dans le cadre de la 
   
Bonne lecture,
OliV
Tag(s) : #BD du Mercredi, #Wei, #Morvan, #Dargaud

Partager cet article

Repost 0