Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scipion, ce foudre de guerre, la terreur de Carthage, a remis ses os à la terre comme le dernier des serviteurs. L'analyse de la cité Carthaginoise n'est plus à faire : où le seigneur a passé, il n'y a plus de dîme à prélever.

Et ce n'est pas Horodamus le Gaulois ni Berkan le Numide qui vont contredire cette maxime ! Toute fois, Carthage n'est pas encore renversé. Certes, cette première république conquérante et commerçante qu'est Carthage s'apprête à tomber entre les mains de la cruelle armée romaine. Mais le complot mis en place lors du Serment du Tophet (lire le premier tome) par nos deux mercenaires Horodamus et Berkan, ainsi que la belle Tara et ce vieux philosophe Antigone, a encore toute ses chances de réussir. Le trésor du temple de Tanit n'a qu'à bien se tenir, Les Voleurs de Carthage se rapprochent et La Nuit de Baal-Moloch risque d'être sombrement apocalyptique ou tout simplement mythique...

 

" C'était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d'Hamilcar ". Gustave Flaubert - Salammbô (1862).

 

Les auteurs ont eu ici la bonne idée de transposer l'histoire à l’époque de l’Antiquité, durant le siège de Carthage par les Romains. Mais n'est-ce pas là une adaptation de l'oeuvre Salammbô de Gustave Flaubert ?

Communément, le Tophet de Carthage (ville tunisienne située au nord-est de la capitale Tunis), est aussi appelé Tophet de Salammbô. Le récit traite donc d'une ancienne aire sacrée dédiée aux divinités phéniciennes Tanit et Baal (peuple antique) situé dans le quartier d'époque carthaginois de Salammbô, en Tunisie. Et pendant ce temps là, Scipion l'Africain (né en 235 av. J.-C., et mort en 183 av. J.-C.), général et homme d'État romain incarne l'esprit de conquête et le goût du luxe. Entre cérémonies païennes et attaque dévastatrice, c’est dans cette confusion générale que nos voleurs vont opérer et tenter le casse du siècle au risque d'être pris dans le tourbillon de l'Histoire ! 

Alors si les codes du genre sont bien respectés, l'auteur Appollo (Biotope, La Grippe Coloniale, etc...) scénarise ce péplum barbare en rendant hommage à sa ville natale, Carthage. Sa technique de narration, reconnue et récompensée par le prix Jacques Lob lors du festival bdboum en 2012 pour l'ensemble de son oeuvre, fait mouche en mettant en place une voix off permettant de suivre le plan combiné par nos voleurs...

Appollo se confie sur son blog : « J’ai écrit la BD que j’aurai voulu lire dans ma jeunesse, avec un fond historique et aussi un côté un peu trash, un peu violent. »... et s'explique : « Plus jeune, je lisais des Alix et je me disais que ces Romains étaient casse-pied à toujours parler en mal des Carthaginois ! C’est ma façon de leur rendre justice... ».

Il en ressort un diptyque facile à lire aussi bien pour adolescent que pour adulte ! Les images montrent comment s'est déroulée la prise de Carthage dans une certaine réalité d'époque. De nombreux imprévus autour de cette escroquerie de la cité pimentent à souhait l'intrigue et le ton de l'humour n'est pas en reste, offrant ainsi certaines situations cocasses.

C'est alors que la nuit devient rouge d'expérience sous les couleurs d'Isabelle Merlet (L'Île au Poulailler, Le Landais Volant, Svoboda !, L'Art du Chevalement, etc...). Une palette somptueuse et multiple qui colle parfaitement au crayon charbonneux du dessinateur Hervé Tanquerelle (La Communauté, Les Legs de l'Alchimiste, Les Faux Visages, etc...). L'un des fondateurs de la revue de bande dessinée numérique Professeur Cyclope, montre toute l'étendue de son talent. Il détaille son trait dans les décors et nous fait frémir sur ses compositions de scènes d'actions. 

Où comment cet éventail d'auteurs est ainsi devenu spécialisé dans l'Antiquité et le grand spectacle et le tout, sans nous avoir volé !

-

Les voleurs de Carthage, une histoire en deux tomes scénarisée par Appollo, crayonnée par Tanquerelle et colorisée par Isabelle Merlet (ed. Dargaud).

 


Un clic chez Mango

pour retrouver les participants de

la Logo BD Mango bleu12 Novembre 2014.

 

Bonne lecture !

OliV /


©Dargaud 2014 Appollo/Tanquerelle - Couverture

©Dargaud 2014 Appollo/Tanquerelle - Couverture

©Dargaud 2014 Appollo/Tanquerelle - Page 26

©Dargaud 2014 Appollo/Tanquerelle - Page 26

Scipion a scellé le sort de la cité barbare qui a si longtemps résisté à Rome : Carthage va être pillée et détruite. Horodamus le Gaulois et Berkan le Numide, guidés par l'astucieuse Tara, caressent l'espoir fou de voler l'or des Carthaginois et de reléguer ainsi leurs misérables existences de mercenaires et de voleuse aux oubliettes. Mais réussir le casse de l'Antiquité dans une atmosphère apocalyptique n'est pas à la portée de tous... Nos trois compères sauront-ils déjouer Carthage et ses envahisseurs ?

Quatrième de couverture

Tag(s) : #BD du Mercredi, #Appollo, #Tanquerelle, #Isabelle Merlet, #Dargaud, #Diptyque

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :