Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils se donnent de la peine pour m'épargner. Mais quand vraiment quelque chose cloche, personne n'est épargné...

 

  Couv 146082Collection blanche

© 6 Pieds Sous Terre éditions, 2011

www.pastis.org/6piedssousterre

6pieds.tumblr.com

 

June par Nicolas Moog

 

Achevé d'imprimer en septembre 2011 en France

Conception graphique, coloration : Jean-Philippe Garçon

Lettrage du titre de couverture : Anne-Cécile Schneider 

Format 23x33 cm - Impression en bichromie sur Munken 150 gr.

Couverture bichromie sur Tintoretto Ceylon Cesamo

One-Shot - Chronique sociale

   
***
 
Nicolas Moog est un auteur et dessinateur de bande dessinée, natif de Metz (57). Il est également musicien (chant, guitare, banjo, contrebasse, percussion) au sein de plusieurs formations de néo-blues et se produit régulièrement. Nicolas Moog débute en 1999 dans le fanzine Le Martien. On le retrouve ensuite, lors de passages éclairs, au sommaire de revues aussi variées que Spirou, Hôpital Brut, Ferraille, etc... Sa première bande dessinée, La Chronique, est publiée par les Requins Marteaux dans leur collection Comix en 2004. Il collabore régulièrement à la revue 813 (les amis de la littérature policière) ainsi qu’à la revue Jade et à réalisé une adaptation du Poulpe en bande dessinée, (L’amour tarde à Dijon de Jacques Vallet, 2008). June, paru en novembre 2011 est son dernier ouvrage. Nicolas Moog est actuellement sur un projet BD autour de son sujet de prédilection, la musique, prévu pour cette année !
 
A l'occasion d'un brunch servi dans Un Jardin de livres, petite librairie super sympa de Montpellier (34), et dans le cadre du microfestival 2bis, une exposition, sérigraphie et autre perles sur Nicolas Moog, est encore à l'affiche, jusqu'au 2 mars 2013. Ensuite, il faudra se porter au premier festival BD de Villers-les-Nancy (54) pour retrouver cette exposition du 26 au 31 mars 2013 ! A vos agendas ^^
  
Juste un petit mot sur ce brunch de samedi dernier, en compagnie des auteurs Pierre Duba, Fabcaro, Fabrice Erre, Guillaume Guerse, James, Emilie Plateau, Gilles Rochier et Nicolas Moog, bref une belle famille de 6 pieds sous terre réunie et détendue dans un moment assez unique et très agréable et à refaire !
 
***
null
June, c'est le prénom d'une petite fille dont le père est en train de sombrer dans l'alcoolisme. Une ambiance pesante vient de tomber. June, c'est le personnage central de cette histoire. Curieuse et observatrice, elle ne comprend pas tout encore. Elle se réfugie dans le silence pour mieux résister. La mère est là, mais elle subit fébrilement la situation. Que faire face à mari alcoolique, limite violent ?... June a un grand frère, mais lui aussi est fébrile, en perte de repère. Il supporte assez mal de voir le père dans un état alcoolisé et balbutiant, la risée des papas... Jusqu'à ce que la goutte d'alcool de trop déborde et touche le fond. Otis, le papa de June est bel et bien malade.
 
Bonjour. Je mm'appelle O..Otis... Je suis alcoolo-dépendant de... depuis cinq ans... J'ai fait une rechute...
 
Le récit dans cette histoire se présente en deux parties. La première est axée sur la détresse du père et son mal, l'alcoolisme. On observe, à l'instar de l'enfant, les dégâts que cela causent. Puis le passage vers l'hôpital ou autrement dit, la presque prise de conscience, change la donne. La petite fille, alors quasi muette s'exprime enfin et comble l'absence, jusqu'aux retrouvailles. A moins que ?...
 
Le rythme mis en place dans le cadrage et l'alternance (petite case, grande case, page pleine) est fait pour ne pas être submerger. De l'espace est donné. Le sujet est difficile et la lecture touche à l'intime. Ce regard de l'enfant sur ce mal profond de l'alcoolisme du père est guère réjouissant, limite oppressant. Mais l'art graphique de Nicolas Moog est juste. L'auteur est dans le ton. La bichromie utilisée est sur le bleu et blanc : ciel et nuage, eau ou alcool... Le trait est rond, il adoucit (les moeurs ?...). Nicolas Moog aborde le sujet de l'alcoolisme par le côté dramatique de la chose mais apporte un réflexion sans porter de jugement. Un album sensible dans un grand format, dans un papier d'une belle qualité. Un album qui donne envie de pleurer ou de trinquer, mais... l'idée est de garder la bonne santé !
 
dedi moog june fevrier2013 montpellier
Dédicace de Nicolas Moog lors du brunch au jardin de livres, librairie à Montpellier - 09/02/2013  
   
null
©6 Pieds Sous Terre • 2011 • Moog
Ma participation chez Mango
pour la Logo BD Mango bleu.

Bonne lecture, OliV'
 
Tag(s) : #BD du Mercredi, #Nicolas Moog, #6 pieds sous terre

Partager cet article

Repost 0